Boire & manger

Le premier burger végétarien «saignant» va être servi à New York

Temps de lecture : 2 min

Et tout ça grâce à une molécule qui donne à la fausse viande le goût de la vraie.

Capture d'écran d'Impossible Burger
Capture d'écran d'Impossible Burger

Le burger, on en mange à tous les coins de rue quand on ne le porte pas à même la peau ou qu’on n’écrit pas des lignes sociologiques très sérieuses dessus. Plus franchement considéré comme de la junk food qu’on déguste uniquement dans des enseignes bien connues –oui Ronald, c’est à toi qu’on pense–, il se met même au végétarisme afin de ne pas laisser de côté nos amis passés du côté non carné de la force. Aujourd’hui, le burger «végé» écrit une nouvelle page de son histoire: un restaurant new-yorkais, le Momofuku Nishi, propose depuis mercredi 27 juillet, un burger végétarien qui ressemble à un bon vieux burger bien saignant, rapporte le site Popular Sciences.

Créé par la start-up californienne Impossible Foods, l’Impossible Burger est 100% végé mais sa viande –qui contient entre autres de l’huile de coco et des arômes naturels– ressemble et a le même goût que la «vraie» viande. Comment? Grâce à une molécule toute bête, l’hème, qu’on retrouve habituellement dans l’hémoglobine et qui lui confère sa couleur rouge et son goût métallique.

Désormais, on a donc un burger qui n’est pas responsable ni d’émissions de gaz à effets de serre (10% des émissions aux États-Unis viennent de l’agriculture selon l’EPA en 2014, contre 21% en France en 2012) ni de la mort d’innocents bovins, mais qui ne pousse pas son consommateur à regarder d’un œil envieux le goûteux burger de son voisin carnivore –je parle peut être pour moi, mais les burgers végé me font rarement envie.

La «fausse viande» est un marché juteux qui prend de plus en plus d’ampleur et qui n’est pas près de s’arrêter car la viande pose de plus en plus question. L’OMS a classé la viande rouge en 2015 parmi les aliments «potentiellement cancérigène» et sa production de plus en plus expansive et dangereuse pour la planète inquiète de plus en plus. Pour l’instant, l’Impossible burger n’est disponible qu’aux États-Unis. Après New York, il sera disponible à San Francisco à l’automne.

Slate.fr

Newsletters

Le chocolat donne-t-il vraiment de l’acné?

Le chocolat donne-t-il vraiment de l’acné?

La recherche n'est pas encore unanime.

Se faire griller en train de manger des brochettes, oui, mais de choux de Bruxelles

Se faire griller en train de manger des brochettes, oui, mais de choux de Bruxelles

Pourquoi s'obstiner à faire bouillir ces petits légumes verts alors qu'il suffit de les rôtir pour manger des brochettes épicées sans attendre l'été?

7 secrets bien cachés sur le whisky japonais

7 secrets bien cachés sur le whisky japonais

Les malts nippons continuent leur ascension. Mais les informations précises sur les whiskies de l’Archipel sont distillées moins vite que ces nectars!

Newsletters