Égalités

Si vous déménagez dans un quartier plus riche, vos talons seront plus hauts

Temps de lecture : 2 min

Vous copiez la façon de s’habiller de vos voisins.

Même si c’est inconscient, vous adaptez la hauteur de vos talons à votre environnement | Heather via Flickr CC License by

«Je m’habille comme ça parce que j’aime bien, j’en ai rien à faire de ce que les autres pensent!» Que quelqu’un qui n’a jamais prononcé cette phrase me jette la pierre! Mais, au risque d’attirer les foudres des fashionista, une étude révèle que notre façon de nous habiller est dans certains cas largement influencée par notre environnement, surtout lorsqu’on se trouve dans un milieu plus aisé que notre milieu d’origine, rapporte le Washington Post.

Pendant cinq ans, Jeff Galack, professeur à la Carnegie Melon University Business School, en Pennsylvanie, et son équipe ont étudié la façon dont nous nous conformons à notre environnement en étudiant un accessoire de mode incontournable: les chaussures à talons, commandées via un site internet de luxe, et surtout la hauteur desdits talons.

L’équipe du professeur Galack s’est essentiellement concentrée sur le comportement des femmes qui déménageaient aux États-Unis et la façon dont leur commande de chaussures changeait pour ressembler à celle des femmes de leur nouvel entourage. Si des études psychologiques ont déjà démontré qu’il était difficile de résister à la tentation de se conformer à ce qui nous entoure, l’étude de Galack apporte un nouveau détail: on s’y conforme encore davantage lorsque l’on déménage dans un environnement plus riche que celui d’où l’on vient.

Affirmer son appartenance

Et peu importe la hauteur de talons dans ce nouvel environnement plus nanti, on s’y conformera de toute manière. «Quand les femmes déménagent d’une région à faible revenu vers une zone plus riche, elles adoptent le style des femmes qui les entourent. À l’inverse, quand elles quittent une région riche pour une région plus pauvre, elles gardent leurs préférences.», ajoute Jeff Galack. Un peu comme un moyen d’affirmer son appartenance à un autre milieu, mieux privilégié.

Ses résultats concordent avec d’autres études sociologiques qui montrent que nos habitudes de vie –surtout stylistiques– viennent des gens que la société considère comme la crème de la crème. Une réalité bien comprise par les magasins grand public qui copient ce qui est popularisé par les stars et autres autorités de la fashion police. Aurait-on vraiment vu s’imposer le crop-top si les podiums et les mannequins ne l’avaient pas fait revenir tout droit des 90’s? Probablement que non.

Pour le reste, si vous êtes comme moi plutôt femme à basket, il ne vous reste plus qu’à espérer ne jamais devoir déménager dans une région huppée où toutes les femmes autour de vous portent au quotidien des talons de 12 centimètres. Sinon, ça va faire mal.

Slate.fr

Newsletters

Il manque des crèches aux États-Unis pour que toutes les mères travaillent

Il manque des crèches aux États-Unis pour que toutes les mères travaillent

Alors que des études démontrent que plus il y a de services de garde, plus le taux d'emploi des femmes augmente.

Refusée car elle est une fille, elle intente un procès à une chorale

Refusée car elle est une fille, elle intente un procès à une chorale

On ne rigole pas avec les traditions à la Staats- und Domchor de Berlin.

Comment vivent les LGBT+ au Brésil de Bolsonaro

Comment vivent les LGBT+ au Brésil de Bolsonaro

Sept mois après l'entrée en fonction de Jair Bolsonaro, les personnes LGBT+ dénoncent une homophobie d'État et s'inquiètent de leur avenir.

Newsletters