France

L'actualité n'a pas été assez drôle cet été et nous y avons remédié

Temps de lecture : 2 min

L'actualité dramatique a chassé les habituelles images de chassé-croisé et de vendeurs de chouchou sur les plages. Des marronniers qui nous manquent.

Montage Slate.fr
Montage Slate.fr

L'été est habituellement une période de calme médiatique: les hommes d'affaires cravatés désertent la Défense, les bancs de l'Assemblée nationale sont vides et les footballeurs prennent des selfies au bord de leur piscine XXL.

L'actualité suit les migrations géographiques et les petites phrases des élus sont chassées par les reportages dans les stations balnéaires et les analyses Bison Futé. Hélas, en ce mois de juillet 2016, les attentats de Nice le 14 juillet et de Saint-Etienne-du-Rouvray le 26 juillet nous ont privés des actus météos et Infotrafic. La légèreté médiatique de l'été ne nous avait jamais autant manqué. Nous avons décidé de la recréer.

Plus fun le chassé-croisé avec Pokémon Go

Chichis et Mr.Freeze sous le soleil

Nouveau sacre de Teddy Riner aux JO

Les aventures de Nadine Morano

Airbnb s'invite à Matignon

La roue tourne sur la route du Tour

La vraie recette des pâtes à la crème solaire

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Camille Belsoeur Journaliste

Vincent Manilève Journaliste

Newsletters

Retrait des voyageurs

Retrait des voyageurs

Site classé

Site classé

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

On a voulu faire passer l'ancien président pour un radical de Corrèze mais son inconscient est de droite. Pour le meilleur et pour le pire.

Newsletters