Santé

Ce que la couleur de votre pipi dit de votre santé

Temps de lecture : 2 min

La colorimétrie de vos petites (et grosses) commissions est très importante.

Les toilettes au fond à droite | Giacomo Carena via Flickr CC License by
Les toilettes au fond à droite | Giacomo Carena via Flickr CC License by

Il n’est pas impossible, lors d’un passage aux toilettes, de rester bloqué sur la couleur de son urine, et de vite paniquer en remarquant une teinte rouge, marron, ou même un liquide translucide dans la cuvette. C’est pour cela que trois chercheuses de l’université de Newcastle ont décidé de se pencher sur le sujet et ont rapporté leurs résultats dans un article sur le site The Conversation.

En temps normal, l’urine doit être couleur paille. Si elle est transparente, c’est que vous buvez trop d’eau par rapport à vos besoins. Si elle est jaune foncé, c’est que vous n’en buvez pas assez. En cas de couleur brune, il est urgent de vous hydrater et de consulter un médecin.

Au-delà des questions d’hydratation, d’autres couleurs étranges peuvent survenir à cause d’aliments, de maladies ou de médicaments. Prenons par exemple l’urine ayant une teinte rouge: il est fort possible que la coloration soit due à une consommation de betteraves, qui contient un pigment végétal appelé bétalaïne. «Pour que la bétalaïne teinte votre urine en rouge ou pas, cela dépend du type de betterave, de la quantité ingurgitée et de la façon dont elle est préparée, parce que la bétalaïne est détruite par la chaleur, la lumière et l’acide», écrivent-elles. Une fois dans le corps, le passage du pigment va là encore dépendre du traitement qu’en font l’estomac et le rein. En revanche, si la couleur persiste plusieurs jours, cela peut être dû à «une perte de sang, une infection, une prostate gonflée, un cancer, un kyste, des calculs rénaux, ou même une trop longue course à pied». Mieux vaut, dans ces cas-là, consulter votre médecin. Le raisonnement est le même en cas de consommation de myrtilles ou de rhubarbe.

Votre urine peut aussi devenir orange clair ou jaune quand vous prenez de la vitamine B ou de la bêta-carotène (provitamine A). Si sa coloration tend vers le bleu ou le vert, il faut sûrement aller chercher la réponse du côté des colorants alimentaires ou du bleu de méthylène, contenu dans certains médicaments comme les antidépresseurs ou anti-inflammatoires, et parfois certains tests diagnostiques.

Il en va de même pour la couleur du caca, normalement marron. S’il vire au rouge, il n’est pas utile de paniquer dans l’instant: il faut d’abord réfléchir à ce que l’on a pu manger dans les heures et jours qui précèdent. S’il n’y a pas de fortes consommations d’aliments rouges, il est alors nécessaire de consulter, car une couleur rouge peut parfois signifier une perte de sang dans l’estomac ou les intestins. En gros, «si vous voyez une couleur qui n’est pas ordinaire et si vous n’avez rien mangé d’inhabituel, écrivent les chercheuses, prenez une photo et un rendez-vous chez votre médecin traitant».

En savoir plus:

Newsletters

«Moi les hommes, je les chasse»

«Moi les hommes, je les chasse»

Quand j'ai dit ça à ma psychanalyste, elle a arrêté la séance. Il était temps d'écouter cette vérité pour ne plus subir le joug du déterminisme et de faire de celui-ci un choix.

Manger du fromage peut réduire les risques de maladies cardiovasculaires

Manger du fromage peut réduire les risques de maladies cardiovasculaires

Vous reprendrez bien un peu de comté.

Covid-19: dérembourser les «tests de confort», est-ce vraiment une bonne idée?

Covid-19: dérembourser les «tests de confort», est-ce vraiment une bonne idée?

Le processus de dépistage pourrait vite devenir contraignant, pas totalement sécurisé sur le plan sanitaire, et engorger le système de santé de premiers recours.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio