Boire & manger

INFOGRAPHIE. Voilà pourquoi le pastis se trouble dans l’eau

Temps de lecture : 2 min

Le pastis, une fois préparé, devient laiteux. On vous explique pourquoi.

Le pastis, le roi de l'été | cyclonebill via Flickr CC License by
Le pastis, le roi de l'été | cyclonebill via Flickr CC License by

Dehors, c’est sûr, c’est l’été. Le mercure dépasse les 30°C, au bureau on suffoque derrière son ordinateur, à peine rafraîchi par des ventilateurs. On est envieux de ceux qui peuvent profiter du beau temps à l’extérieur, de l’air frais du bord de mer, des cigales, des terrasses et de tout ce qui fait que finalement, l’été, on l’adore.

Et puis il y a le roi de la belle saison: le pastis. La boisson anisée qui sent bon le sud de la France et la pétanque et qu’on retrouve sous d’autres noms un peu partout dans le monde, comme en Grèce sous le nom d’ouzo ou en Turquie, où on l’appelle raki. À la base, c’est un liquide un peu jaunâtre qu’on boit dans de petits verres, mélangé avec de l’eau en général. Mais, mystère de la science, le pastis, une fois préparé, devient laiteux. On vous explique pourquoi.

Infographie réalisée par Slate.fr

Maintenant qu’il vous est désormais possible de vous vanter en soirée, voilà le moyen d’impressionner encore plus votre entourage: il est possible de redonner au pastis son aspect d’origine. Pour ça, rien de plus simple, il suffit d’y ajouter du savon ou du liquide vaisselle et de mélanger (doit-on s’abstenir de vous dire de ne pas y goûter?). Pas de miracle, ces produits sont seulement composés de molécules qui facilitent l’entente de l’eau et de l’anéthol: les gouttelettes d’huile deviennent plus petites et se mélangent mieux avec son pire ennemi, l’eau. Il existe aussi une autre technique –dont la mise en pratique est plus dangereuse– qui consiste à plonger le verre de pastis dans de l’eau à 60%. La chaleur va elle aussi réduire la taille des gouttelettes.

Newsletters

Les produits ultra transformés nuisent-ils à ma santé?

Les produits ultra transformés nuisent-ils à ma santé?

Céréales au chocolat, saucisses de viande ou véganes, plats préparés, steaks végétaux… Dans la famille «malbouffe», voici les produits ultra transformés. Ils sont partout, bourrés d'additifs, de sel, de sucre et de gras, et ils font du gringue...

«Top Chef» saison 11, épisode 2: le récap en GIF et en acceng du Sud

«Top Chef» saison 11, épisode 2: le récap en GIF et en acceng du Sud

Au programme cette semaine, des croûtes, des entrailles, des jolies chips de peau, du paing et du ping.

Les carottes farcies ne sont pas une farce

Les carottes farcies ne sont pas une farce

Nos traditions gastronomiques européennes ont beaucoup de mal à identifier les carottes comme un repas, comme un ingrédient qui a sa propre dignité.

Newsletters