Boire & manger / Monde

«Black Olives Matter»: la mauvaise blague d'un resto qui veut vendre sa tapenade

Temps de lecture : 2 min

Aux Etats-Unis, un restaurant italien a cru bon de transformer le slogan Black Lives Matter en Black Olives Matter.

Black olives - Kyneton Olives  via Flickr License CC
Black olives - Kyneton Olives via Flickr License CC

Les 5 et 6 juillet, deux hommes noirs ont été tués par des policiers en Louisiane et dans le Minnesota, et les jours suivants, huit policiers ont été assassinés à Dallas et à Bâton-Rouge par deux anciens soldats qui voulaient venger ces décès.

Dans ce contexte tendu et tragique, un restaurant italien du Nouveau-Mexique a cru bon de faire de la pub pour sa tapenade avec une blague sur Black Lives Matter («les vies des noirs sont importantes»), le slogan scandé dans les manifestations contre la violence policière. Pour attirer l'attention sur un nouveau plat de thon à la tapenade, le propriétaire de Paisano a affiché un grand panneau extérieur indiquant en grosse lettres: «Black Olives Matter», soit «les olives noires sont importantes», suivi de «essayez notre tapenade», rapporte le site Eater.

Le panneau de mauvais goût «Black Olives Matter» crée la controverse.

La blague, également postée sur la page Facebook du restaurant, a lancé une discussion entre les commentateurs qui ont trouvé le jeu de mot choquant et ceux qui trouvent légitime de se moquer des violences policières. Assez vite, des pro-Trump ont exprimé leur soutien pour les olives noires.

Le porte-parole local de la NAACP, l'association de défense des droits des Afro-Américains a vivement dénoncé ce choix de mots:

«Le meurtre non justifié d'hommes noirs innocents, ou de tout autre groupe, n'est pas quelque chose dont on peut rire.»

Interviewé par la presse locale, le militant et poète afro-américain Hakim Bellamy, qui vit dans les environs a déclaré:

«Clairement, leur équipe marketing ne cherche pas à attirer une clientèle noire.»

Suite aux critiques, les propriétaires ont retiré la pancarte mais Rick Camuglia, le propriétaire de l'établissement, maintient fièrement que sa blague était une bonne idée. Sans surprise, il accuse les gens d'être trop «politiquement corrects»:

«Je trouve que c'est symptomatique d'une situation étrange dans notre pays, où des gens sont offensés par une déclaration sur un légume. Les olives noires sont importantes, et elles sont importantes dans notre tapenade».

Depuis, il a reçu énormément de soutien de la part de personnes qui ne voient absolument pas pourquoi ce jeu de mots serait de mauvais goût. Chez Paisano, commander des olives noires semble être devenu une façon de montrer son mépris pour le combat de Black Lives Matter. Rick Camuglio expliquait sur la page Facebook du restaurant:

«Beaucoup de gens ont trouvé des façons uniques d'exprimer leur solidarité. Je ne compte plus les clients qui ont commandé des olives noires pour acccompagner leurs plats. Des pizzas, des sandwich et des pâtes avec "plein d'olives noires s'il vous plaît". Toute la journée. Tellement que nous avons dû en commander plus.»

Slate.fr

Newsletters

Cinq destinations de rêve pour voyager en France

Cinq destinations de rêve pour voyager en France

Pourquoi partir loin quand on peut vivre un rêve éveillé à quelques centaines de kilomètres de Paris?

Les pêches farcies aux amaretti, une alliance mortelle

Les pêches farcies aux amaretti, une alliance mortelle

La langue italienne détient l'exclusivité d'une expression pour désigner l'accord parfait entre deux ingrédients.

Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée

Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée

À table, mieux vaut éviter de contraindre sa progéniture à ne pas en laisser une miette. Le risque, c'est de lui faire méconnaître sa faim et même détester les légumes.

Newsletters