France

Après l'attentat de Nice, l'émotion des premiers dessins

Temps de lecture : 2 min

Pour exprimer la tristesse, l'incompréhension ou le soutien, plusieurs dessinateurs ont pris la plume après l'attentat de Nice.

Capture d'écran d'un dessin de Mesia et d'un autre de Louison.
Capture d'écran d'un dessin de Mesia et d'un autre de Louison.

Un camion blanc a foncé dans une foule réunie à Nice sur la Promenade des Anglais à l'occasion du feu d'artifice du 14-Juillet, un peu après 23 heures. Le bilan s'élève pour l'instant à 84 morts et plusieurs dizaines de blessés, dont 18 en «urgence absolue». La préfecture des Alpes-Maritimes a évoqué le scénario d'un attentat. De nombreux dessins ont été publiés sur les réseaux sociaux en hommage aux victimes des attentats terroristes.

1.«Dire que l'été était arrivé»
Mesia

Une lectrice du journal Le Monde –qui a signé Mesia– a adressé ce dessin à la rédaction. Un journaliste s'est chargé de le publier sur Twitter.

2.«Mon cœur me fait mal»Rachel Zoe

La styliste américaine, Rachel Zoe, a directement publié son esquisse sur Twitter.

3.«Be Nice»
Jean-Charles de Castelbajac

Son confrère, Jean-Charles de Castelbajac, a lui aussi publié ses dessins sur son compte Instagram.

La baie des Anges+

Une photo publiée par Jean-Charles de Castelbajac (@jcdecastelbajac) le

4.«Non»
Louison

Louison, qui tient un blog de dessin sur le site du Monde, a également exprimé sa frustation sur les réseaux sociaux.

5.«L'oiseau de Plantu pleure Nice»
Plantu

Enfin, le dessinateur attitré du Monde, Plantu, a lui aussi publié un dessin pour commémorer l'attentat meurtrier de Nice.

6.La baie des anges
Nice vue par Marc Chagall

Beaucoup d'internautes ont aussi pensé à l'artiste biélorusse Marc Chagall pour lequel Nice fut à plusieurs reprises une source d'inspiration.

Emeline Amétis

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters