Tech & internetCulture

Sur «Pokémon Go», un combat homérique entre mouvements LGBT et anti-gays s'engage

Repéré par Bruno Cravo, mis à jour le 12.07.2016 à 14 h 05

Repéré sur Slate

Les deux communautés profitent du succès du nouveau jeu pour se livrer une bataille sans merci. Virtuelle et rhétorique.

Capture Twitter

Capture Twitter

Leur conflit idéologique va se régler dans l'arène Pokémon, à grands renforts d'Écras'Face et de Torgnoles. Grâce (ou à cause, on ne sait pas trop) au nouveau jeu de réalité virtuelle Pokémon Go –véritable phénomène depuis son lancement il y a une semaine aux États-Unis–, il est possible de faire s'affronter ses créatures dans des lieux qui existent réellement.

Capture d'écran du jeu Pokémon Go dans sa version française

C'est le cas de la Westboro Baptist Church, située dans la ville de Topeka dans le Kansas, au centre des États-Unis. Les fidèles de cette église sont fortement opposés à l'homosexualité qu'ils n'hésitent pas à critiquer ouvertement. Problème, leur arène est contrôlée depuis ce week-end par un pro-LGBT dont le nom virtuel est «Pinknose». Son Mélofée, petit Pokémon rose et plutôt dans le genre très mignon, est surnommé «LoveIsLove», comme un symbole. 

L'arène de la Westboro Baptist Church est actuellement sous le contrôle d'un Mélofée nommé LOVEISLOVE. Emblématique. J'adore ça.


Rondoudou vs Mélofée  

Pour laver cette infamie, la Westboro Baptist Church a décidé de se créer un compte et d'engager son Pokémon contre le Mélofée de Pinknose en guise de représailles. La bestiole virtuelle choisie est un Rondoudou, petite boule chantante également rose et tout aussi adorable que Mélofée.

Rondoudou recruté pour se rendre à l'église et chanter de nouvelles paroles au sodomite Mélofée

Un affrontement que les plus grands fans des Pokémon ont déjà pu voir au cours de la première saison du dessin animé. 


La WBC accompagne chaque post se rapportant à ce combat du slogan «Repentez-vous ou périssez» suivi de passages de La Bible. Steve Vidange, le leader du mouvement religieux, confiait à USA Today que «la Westboro Baptist Church essaie de parler toutes les langues disponibles», soulignant la capacité du mouvement à s'adapter aux moyens modernes de communication.

De nombreux combats du même type pourraient éclore un peu partout. Dans un long post de blog associant ces expériences de réalité augmentée de type Pokémon Go aux jeux en ligne massivement multi-joueur, le créateur d'univers Raph Koster rappelle qu'en 1998  le jeu Ultima Online avait donné lieu à Hong Kong à des guerres de triades d'abord en ligne puis dans le monde réel. 

PokemonGoLGBTPikachuRondoudou
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte