Science & santéBoire & manger

Kellogg’s veut vendre ses céréales au rayon fruits et légumes

, mis à jour le 12.07.2016 à 14 h 53

Dans une chaîne de supermarchés américaine, le géant de la céréale industrielle veut s’incruster entre les pommes et les bananes.

A small portion of the cereal aisle | mroach via Flickr CC License by

A small portion of the cereal aisle | mroach via Flickr CC License by

Placer des paquets de céréales pour le petit déjeuner au milieu des étals de fruits et de légumes, voilà la nouvelle idée de Kellogg’s. L'entreprise travaille à ce projet avec Meijer, une chaîne de supermarchés du Midwest américain. Comme l’explique Quartz, la multinationale compte sur un «effet de halo»: les consommateurs associeront les céréales aux «vibrations positives des produits frais»… Ce qui favoriserait les ventes.

Cette migration géographique dans certains supermarchés correspond à une nouvelle campagne de la marque pour encourager le mélange des céréales avec des fruits (ce qui se fait notamment dans son récent bar à céréales). Mais aussi à un contexte général de mauvaises ventes pour les paquets de croquettes matinales… Après avoir retravaillé des recettes pour répondre aux nouvelles aspirations des clients (en supprimant les colorants artificiels par exemple), l’entreprise travaille donc sur l’optimisation des placements dans les magasins.

Petits bonbons de petit déjeuner

Pour Andrew Wolf, analyste spécialiste du marché de l’agroalimentaire, il s’agit là d’un beau coup de Kellogg’s, puisque depuis quelques années, les consommateurs se tournent plus vers les produits frais. Les allées des céréales ne sont pas l’endroit le plus fréquenté et bien perçu, alors «il y a beaucoup en jeu». Selon lui, si la stratégie de Kellogg’s fonctionne, on pourrait même assister à une guerre entre marques de céréales pour maîtriser le périmètre. 

Évidemment, les défenseurs de la santé publique trouvent que cela est une très mauvaise idée. Margo Wootan, directrice en charge des politiques nutritionnelles au Center for Science in the Public Interest, un organisme travaillant sur la santé et la nutrition des Américains, explique à Quartz que placer les céréales au milieu des produits frais envoie un mauvais message sur leurs bénéfices nutritionnels.

«L’allée des produits frais est le seul endroit du magasin où vous pouvez aller en étant sûr d’acheter quelque chose de bon pour la santé», dit-elle. Y placer des céréales riches en fibres est une chose, mais coller «un tas de petits bonbons de petit déjeuner à côté des bananes semble innaproprié». 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte