Tech & internet / Culture

VIDÉO. Quand la série «Black Mirror» prédisait le phénomène «Pokémon Go»

Temps de lecture : 2 min

Un internaute a fait un mash-up entre le jeu vidéo en réalité augmentée et la série dystopique, approuvé par le créateur de «Black Mirror».

Il n'a pas pu vous échapper que le monde semblait redécouvrir Pokémon –le jeu vidéo décliné en dessin-animé, en mangas et jeux de cartes à collectionner. Tout ça parce que sa toute nouvelle déclinaison –«Pokémon Go», disponible sur smartphone– fait un carton en lançant les utilisateurs d'IOS et d'Android à la chasse aux bestioles farfelues en réalité augmentée. Le phénomène n'a pas échappé à Nedyken, comme l'a repéré par Gizmodo. Celui-ci a choisi de le détourner en réalisant un mash-up entre le jeu vidéo et la série britannique Black Mirror.

La scène qui a servi au montage vidéo est issue du deuxième épisode de la saison 2 de la série dystopique —intitulé «White Bear»—, dans lequel une femme est poursuivie par chacune des personnes qu'elle croise, toutes décidées à la filmer avec leur smartphone. Il suffisait d'y ajouter un Pikachu, l'un des petits monstres les plus prisés du jeu, pour illustrer ce que ressentiront peut-être à l'avenir ceux qui n'auront pas installé l'application, confrontés à une armée de personnes obnubilées par leur téléphone portable...

Il faut croire que l'idée a plu au réalisateur de Black Mirror, Charlie Brooker, qui a fait de la technologie le thème principal de la série.

Merci à la personne qui a fait ça...

C'est drôle et toujours moins effrayant que le véritable dénouement de l'épisode.

Slate.fr

Newsletters

Non, Netflix ne compte pas diffuser de publicité entre deux épisodes

Non, Netflix ne compte pas diffuser de publicité entre deux épisodes

De nombreux spectateurs se sont plaints de la présence de spots.

Lutte contre l’addiction au smartphone: pourquoi l’approche d’Android pourrait être la meilleure à ce jour

Lutte contre l’addiction au smartphone: pourquoi l’approche d’Android pourrait être la meilleure à ce jour

Utiliser moins et mieux son smartphone, c'est ce que promettent Apple et Android avec de nouvelles applications dédiées à la mesure de notre temps passé à lorgner des pixels au bout de notre pouce. Et c'est Google qui s'en sort le mieux.

Pendant neuf heures, les Cubains ont pu accéder à internet de n'importe où. Une révolution

Pendant neuf heures, les Cubains ont pu accéder à internet de n'importe où. Une révolution

«Nous devons être capable de mettre en ligne un contenu révolutionnaire» a déclaré le nouveau président cubain Miguel Díaz-Canel.

Newsletters