Boire & manger

Après les concours de hot-dogs, la compétition du plus gros mangeur de chou kale

Temps de lecture : 2 min

Il existe désormais un nouveau record du monde.

bowl of kale | Stacy Spensley via Flickr CC License by
bowl of kale | Stacy Spensley via Flickr CC License by

Chaque année, un grand concours du plus gros mangeur de hot-dogs est organisé à Coney Island par la chaîne Nathan’s. En 2016, l’épreuve a été remportée par Joey Chestnut, avec 70 hot-dogs avalés en dix minutes. Il n’a cependant pas battu son propre record, qui est de 73 chiens chauds. De nombreux concours de ce genre sont organisés toute l’année aux États-Unis par la Major League Eating, et des spécialistes traversent le pays pour engloutir des quantités astronomiques de tarte à la citrouille, d’épis de maïs, d’huîtres ou encore de champignons frits.

Mais, pour ne pas laisser dire «que la Major League Eating a failli à ses responsabilités quand il s’agit de mettre en lumière les merveilles du règne végétal», les organisateurs ont décidé d’aller bien plus loin: ce week-end, un concours du plus gros mangeur de chou kale a été organisé à Buffalo, dans l’État de New York, dans le cadre du festival Taste of Buffalo. Sur son site, la Major League Eating parle de cette «nouvelle et exigeante discipline»:

«Pour les mangeurs civils, le kale est une bonne source de thiamine, de riboflavine, d’acide pantothénique, de vitamine E et de plusieurs minéraux, comme le fer, le calcium, le potassium et le phosphore. Pour les mangeurs de la Major League, le kale devient aussi une bonne source de prix sous forme d’argent et de gloire.»

«Épuisés, ruisselants, nauséeux»

L’événement, appelé «Kale Yeah» ou «le concours de mangeurs le plus sain du monde» (même si aucun aliment en excès n'est bon pour le corps...), a même été sponsorisée par Healthy Options, un programme d’une fondation indépendante encourageant le bien manger.

Le Guardian, dans un article publié ce lundi, raconte le déroulé du concours. Les aspirants au titre ont avalé des bols de kale, légèrement assaisonnés, tout en buvant «dans un processus laissant un mélange visqueux de Gatorade et de morceaux de kale dégoulinant sur leurs mentons et leurs torses». D’après des témoignages de participants, l’épreuve est bien plus difficile qu’un simple concours de hot-dogs, à cause de la texture du kale qu’il faut absolument bien mastiquer.

Le concours a laissé les neuf concurrents –à part un– «épuisés, ruisselants, et légèrement nauséeux». Le nouveau champion du monde est Gideon «The Truth» Oji, 24 ans: il a englouti 25 bols de kale en seulement huit minutes. Soit plus de la moitié des 45 bols consommés par tous les concurrents réunis... L'heureux gagnant est reparti avec son premier prix de 2.000 dollars, en déclarant qu’il avait encore faim.

Comme le précise le Guardian, le kale est devenu «mainstream» ces dernières années aux États-Unis, McDonald’s ayant même lancé sa salade de chou frisé. Pour Eater, ce concours prouve tout simplement que le kale est désormais «aussi américain que les hot-dogs».

Newsletters

Les astuces secrètes des menus des restaurants

Les astuces secrètes des menus des restaurants

La création des cartes est le fruit d'une réflexion et d'efforts considérables pour influencer vos choix.

Les plus belles photographies de pomme de terre

Les plus belles photographies de pomme de terre

Inspiré en partie par la photographie de pomme de terre de Kevin Abosch vendue un million d'euros en 2016, le premier concours de photos de pomme de terre (Potato Photographer of the Year 2020) vient d'élire son photographe de l'année. Florilège.

L'obésité ne diminue pas au Royaume-Uni

L'obésité ne diminue pas au Royaume-Uni

Le bilan des politiques publiques en la matière n'est pas brillant.

Newsletters