Culture

Pour annoncer sa saison 2, «Mr Robot» a tout compris au marketing

Temps de lecture : 2 min

Trois jours avant la sortie officielle, le premier épisode de la saison 2 de «Mr Robot» a été «leaké» pendant quelques heures.

Les acteurs principaux de la série et, au centre, le créateur de la série Sam Esmail, lors d’une conférence de presse aux États-Unis le 14 janvier 2016 | Frederick M. Brown/AFP
Les acteurs principaux de la série et, au centre, le créateur de la série Sam Esmail, lors d’une conférence de presse aux États-Unis le 14 janvier 2016 | Frederick M. Brown/AFP

«Vous méritez quelque chose de nouveau, quelque chose d’inattendu, quelque chose que vous n’avez jamais vu auparavant», a annoncé dimanche 10 juillet une figure masquée, interrompant un Facebook Live des créateurs de la série américaine Mr Robot avant de lancer le premier épisode de la saison 2.

Ce hacking (cher à l’univers de la série) très réaliste n’en est pas un: c’est un buzz savamment orchestré par les runners du show, dont la deuxième saison est prévue pour le 13 juillet, comme l’explique The Verge. L’épisode a ensuite été relayé sur Twitter, Snapchat, Youtube et sur le site internet d'USA Network, avant que ne soit annoncé que le visionnage n’était autorisé que jusqu’à 22h30.

Évidemment, le buzz a été gigantesque aux États-Unis (pas en Europe, les gens avaient d’autres chat à fouetter, Euro oblige). Pour tous les autres, il ne reste plus qu’à patienter un petit peu.

Slate.fr

Newsletters

La Game Boy, dans nos cœurs depuis trente ans

La Game Boy, dans nos cœurs depuis trente ans

La brique de chez Nintendo fut lancée le 21 avril 1989.

True crime: où sont les victimes?

True crime: où sont les victimes?

Le genre, qui connaît un pic de popularité depuis quelques années, a une fâcheuse tendance à se focaliser sur la figure du criminel et à négliger les conséquences de ses actes.

Les talons hauts, une histoire de pouvoir

Les talons hauts, une histoire de pouvoir

Jadis, les hommes portaient des talons pour marquer leur rang social. Aux pieds des femmes, l’étiquette est passée de «puissant» à «sexy». Et finalement, cela revient au même.

Newsletters