Sciences / Histoire

La civilisation occidentale s'est construite sur le trafic de drogue

Temps de lecture : 2 min

Selon une nouvelle base de données archéologiques et paléoenvironnementales sur le cannabis, la plante psychoactive a été domestiquée et commercialisée par les pères fondateurs préhistoriques de l'Europe.

Cannabis | Adria vidal via Flickr CC License by
Cannabis | Adria vidal via Flickr CC License by

Pas de bol pour ceux seraient encore persuadés de l'intrinsèque supériorité morale de la civilisation occidentale, il se pourrait bien qu'elle se soit construite en partie sur le trafic de drogue. Une étude publiée le 27 juin et décortiquant les origines du cannabis tend à prouver que nos ancêtres paléolithiques ont commencé à le domestiquer dans deux bassins indépendants, en Europe et en Asie. Ensuite, voici à peu près 5000 ans, les cavaliers Yamna –soit l'une des trois principales tribus à avoir probablement fondé la civilisation européenne– allaient disperser la plante psychoactive vers l'Est, sans doute en en faisant une monnaie d'échange.

L'analyse systématique des données archéologiques et paléoenvironnementales concernant le cannabis (fibres, pollens et akènes) effectuée par l'équipe de Tengwen Long et Pavel Tarasov, de l'Université libre de Berlin (Allemagne) est la première à dresser une base de données permettant d'identifier les principales tendances et structures de sa domestication et de sa dissémination dans l'Europe préhistorique.

L'Europe avant l'Asie centrale

Jusqu'à présent, les scientifiques estimaient que le cannabis avait commencé à être domestiqué quelque part en Asie centrale, voire aux marges de la Chine actuelle, il y a à peu près 11.000 ans. L'étude de Long, Tarasov et al. ne remet pas en question cette hypothèse, mais permet de l'affiner. De la même manière que l'agriculture a sans doute été indépendamment «découverte» en deux endroits, les proto-européens allaient eux aussi commencer à apprécier les diverses vertus du cannabis à peu près à la même période, mais de manière bien plus intensive.

«Les plants de cannabis ont visiblement commencé à être disséminés largement il y a 10.000 ans, voire plus tôt», explique Long.

Pourquoi? Pour les propriétés psychoactives de la plante, mais aussi pour ses bénéfices alimentaires, médicaux et textiles. Il y a environ 5000 ans, quand les peuples nomades européens se sont mis à faire du cheval un moyen de transport, ils ont pu parcourir de vastes distances et tisser le maillage d'un réseau commercial transcontinental par le Corridor du Hexi –qui allait devenir la célèbre route de la soie quelques millénaires plus tard.

Cette primitive «route du bronze» aurait pu permettre la circulation de marchandises entre l'Est et l'Ouest, ainsi que la poussées des premières racines de l'Occident. Pour les chercheurs, il est même possible que le cannabis ait pu servir de monnaie d'échange – une «culture de rente avant l'invention de l'argent», déclare Long, tout en précisant que l'hypothèse a encore besoin d'études supplémentaires avant d'être formellement validée.

Slate.fr

Newsletters

Les égoïstes gagneraient moins d'argent que les personnes généreuses

Les égoïstes gagneraient moins d'argent que les personnes généreuses

Ils ont aussi moins d’enfants.

La jeunesse éternelle, obsession de l'humanité depuis le Moyen Âge

La jeunesse éternelle, obsession de l'humanité depuis le Moyen Âge

Vivre éternellement jeune? On en rêvait déjà à l'époque médiévale, tout en craignant que l'immortalité ne soit finalement une malédiction.

Les chiens de laboratoire ne seront plus euthanasiés mais adoptés

Les chiens de laboratoire ne seront plus euthanasiés mais adoptés

La U.S. Food and Drug Administration envisage de changer ses méthodes de recherche vétérinaire pour épargner les chiens de laboratoire.

Newsletters