Santé

L'étrange tweet sur le vagin de Taylor Swift

Temps de lecture : 2 min

Le 16 juin dernier, une mère de famille, chrétienne républicaine soutenant la candidature de Trump, tweetait une étrange photo de deux sandwichs au jambon:

Sa légende indique: «Voilà la raison pour laquelle je professe la chrétienté. Ma fille représente le côté droit. Le vagin de Taylor Swift représente le gauche.»

Sous-titre: Taylor Swift a couché avec tellement d'hommes que sa vulve part en lambeaux.

Une fois le tweet devenu viral –et les condamnations et moqueries multipliées sur Twitter–, la presse américaine s'est fait un devoir de rétablir la vérité (et nous donc, de la relayer): coucher avec beaucoup d'hommes ne transforme pas les lèvres d'une femme en tranches de jambon flasques.

Un article de Psychology Today cité par Mashable, explique qu'un vagin est un muscle élastique, qui s'étend ou se rétracte en fonction du désir sexuel, ou de l'accouchement par exemple. «L'étirement lié au désir ne produit pas une grande cavité ouverte comme l'intérieur d'une chaussette» explique le journaliste spécialisé dans la sexualité, Michael Castleman.

Le site de la version britannique de Metro cite de son côté le docteur Jennifer Wider:

«Beaucoup de gens croient à tort que les femmes qui ont moins de rapports sexuels ont des vagins plus "serrés", et que les femmes qui ont plus de rapport ont des vagins plus distendus – mais c'est une idée complètement fausse»

Vulve VS Vagin

On notera encore que notre charmante électrice de Trump parle de vagin au lieu de parler de vulve et de lèvres. On ne va pas la blâmer, la plupart des gens ignorent la différence (la plupart des femmes semblent même ignorer est leur vagin).

Mais c'est une erreur importante à corriger, car elle est porteuse d'un dédain pour la sexualité et le plaisir féminins.

Dans un article sur le sujet, une journaliste de Vice expliquait le 8 mars dernier:

«Quand nous parlons de vagin, nous ignorons tous collectivement l'aspect visuel de l'anatomie féminine, le clitoris et les lèvres, par le langage. Le vagin, c'est l'endroit par lequel les hommes qui font l'amour avec des femmes jouissent. Depuis le livre fondateur de Kinsey en 1953 Sexual Behavior in the Human Female, nous savons que la plupart des femmes ont besoin d'une stimulation clitoridienne directe (par une main, une bouche, ou autre) pour avoir un orgasme. Et pourtant, combien de fois voit-on, au cinéma, à la télévision, la représentation d'un orgasme féminin comme résultant d'une seule pénétration? Appeler l'appareil génital féminin "le vagin" en dit des tonnes sur notre vision politique du sexe. Le mot "vagin" ne se concentre que sur le plaisir des hommes hétérosexuels».

Mais bien sûr pour que la maman chrétienne pro Trump choisisse d'utiliser le mot vulve plutôt que le mot vagin, il n'aurait pas simplement fallut qu'elle en connaisse le sens. Il aurait fallu qu'elle en ait quelque chose à faire ou du plaisir féminin, ou du féminisme. Or ce qui l'intéresse c'est seulement que la vulve de sa fille ressemble à un sandwich au jambon sans fromage.

Quand il pourrait ressembler à un sandwich beaucoup plus sympa, comme ça:

(Si mon vagin était un sandwich)

Newsletters

L'obésité ne diminue pas au Royaume-Uni

L'obésité ne diminue pas au Royaume-Uni

Le bilan des politiques publiques en la matière n'est pas brillant.

Pendant que le Covid-19 progresse, d'autres maladies infectieuses régressent

Pendant que le Covid-19 progresse, d'autres maladies infectieuses régressent

La grippe notamment enregistre des taux extrêmement bas par rapport aux moyennes des dernières années.

La modernité a fait de nous une civilisation en proie à l'addiction

La modernité a fait de nous une civilisation en proie à l'addiction

[TRIBUNE] Il est temps de prendre conscience du déni qui creuse le puits sans fond de notre consommation effrénée.

Newsletters