Sports

La victoire de la France, c'est aussi un peu celle de l'Italie

Temps de lecture : 2 min

Pour quelques Italiens, en tout cas.

FRANCK FIFE / AFP
FRANCK FIFE / AFP

La France est en finale de l'Euro 2016. Après sa victoire contre l'Allemagne (2-0), en demi-finale à Marseille, ce 7 juillet, la France ira donc défier le Portugal de Cristiano Ronaldo au Stade de France, dimanche.

Les Français peuvent évidemment dire merci à Antoine Griezmann, auteur de deux buts décisifs, mais visiblement d'autres personnes aimeraient bien qu'on reconnaisse leur rôle dans la victoire de la France. Le journaliste de beIN Sports Tancredi Palmeri a par exemple comparé la victoire de la France à celle d'un opportuniste qui profite du travail des autres pour réussir à séduire l'étudiante allemande:

«L'Italie, c'est le gars en Erasmus qui essaie de s'arranger pour que l'Allemande trompe son copain, resté en Allemagne. Elle a résisté, il n'est pas allé plus loin, elle a regretté. La France arrive, et profite du travail italien.»

De son côté, le quotidien sportif italien La Gazzetta Dello Sport titre un de ses articles, «Allemagne, l'Italie t'a détruite».

«Si l'Allemagne a perdu 2-0 au Vélodrome, c'est un peu de notre faute, parce que la sélection allemande a payé les efforts faits pendant 120 minutes (plus 18 tirs au but) pour nous éliminer, et parce que ce succès les a privés d'un joueur par ligne.»

Le défenseur Mats Hümmels, qui avait inscrit le but vainqueur lors du quart de finale de la Coupe du monde 2014, ne pouvait pas jouer, après un avertissement sévère sur une faute sur l'Italien Eder au milieu de terrain. Un deuxième carton jaune dans la compétition, synonyme de suspension pour le match suivant. Il faut ajouter à cela la blessure de Khedira, touché aux adducteurs et remplacé dès la seizième minute du match contre l'Italie.

Mais surtout, note le quotidien italien, c'est l'absence de son attaquant de pointe, Mario Gomez (qui a joué en Italie), pourtant pas titulaire en début de tournoi, qui a fait mal à l'Allemagne. Gomez avait déjà inscrit deux buts, et était impliqué sur de nombreux autres. L'attaquant de Besiktas (Turquie) semblait en grande forme, jusqu'à sa sortie sur blessure en quarts de finale.

«Les seuls deux buts que l'Allemagne a inscrit sans l'ex-joueur de la Fiorentina dans son camps sont deux contre l'Ukraine.»

Et cette absence fait d'autant plus mal, que Thomas Müller qui l'a remplacé n'a jamais vraiment réussi à rentrer dans cet Euro 2016, qu'il quitte sans avoir inscrit le moindre but, une nouvelle fois, lui qui a déjà inscrit dix buts en Coupe du monde. Quant à Mario Götze, qui est rentré en fin de rencontre pour donner plus de poids à l'attaque allemande, comme le souligne SoFoot, il «ne peut pas sauver la patrie à chaque fois».

Alors oui, pour une fois, on peut peut-être dire «merci» à l'Italie.

Newsletters

Comment la marche libère les femmes

Comment la marche libère les femmes

Depuis des siècles, c'est pour elles un vecteur d'indépendance et d'épanouissement.

Non, faire du sport quand on a un rhume n'aide pas à guérir

Non, faire du sport quand on a un rhume n'aide pas à guérir

Faites plutôt de l'exercice avant, pour booster votre système immunitaire.

Mais qu'attend la France pour soutenir ses champions de e-sport?

Mais qu'attend la France pour soutenir ses champions de e-sport?

Avec l'incroyable audience et les importants revenus générés par les champions français, le e-sport pourrait être un puissant outil de soft power pour le pays.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio