Sports

Et si le duo Evra-Pogba était un des secrets du succès des Bleus?

Robin Panfili, mis à jour le 08.07.2016 à 11 h 31

Avec les Bleus comme à la Juventus de Turin, le duo se fait remarquer par ses bonnes performances, mais également par une complicité rare. Le secret d'un succès?

Pour Patrice Evra et Paul Pogba, il y a le football... mais aussi la danse | FFF via YouTube

Pour Patrice Evra et Paul Pogba, il y a le football... mais aussi la danse | FFF via YouTube

Patrice Evra est l’un des doyens de l’équipe de France. Paul Pogba l’un de ses plus grands espoirs. Les deux footballeurs appartiennent à deux générations différentes, affichent deux profils différents, évoluent à des postes différents... mais témoignent d’une forte complicité rare, une relation particulière qui nous donnerait presque l’impression qu’ils se connaissent depuis toujours. Dernier exemple en date, après le coup de sifflet final de la demi-finale de l’Euro 2016 contre l’Allemagne, le 7 juillet, les deux Français se sont aventurés dans une autointerview sur la RSI, chaîne de télévision suisse qui émet en italien, reléguant ainsi le journaliste au rang de spectateur.

Impro spontanée? Pas si sûr... Ce n’est pas la première fois qu’ils se mettent en scène de la sorte. À Turin, ils se sont déjà plusieurs fois pris au jeu de l’interview avec Patrice Evra dans le rôle du journaliste et Paul Pogba dans le rôle de l’interviewé. Comme ce soir de victoire et de sacre d’un cinquième titre de champion d’Italie, le 21 mai, où l’on aperçoit également d’autres joueurs turinois, Paul Dybala ou Leonardo Bonucci. 

Les deux joueurs se sont rencontrés, pour la première fois, à Manchester en 2009. Paul Pogba avait alors 16 ans et se lie d’amitié pour «Tonton Pat», de douze ans son aîné. Lorsque, sous-estimé et mis de côté par Sir Alex Ferguson, Paul Pogba envisage de quitter l’Angleterre pour l’Italie, Patrice Evra veut le convaincre de rester et fait même le déplacement pour aller discuter avec sa famille. «Je suis allé chez lui, j’ai parlé deux heures avec ses parents et ses frères de son avenir, même si je ne suis qu’un joueur», confie-t-il à So Foot dans un très bel article sur leur relation. Mais Paul Pogba avait fait son choix. Peu après, il fera ses valises pour Turin, en 2012. Patrice Evra l’y rejoindra deux ans plus tard, comme un symbole. 

Et si cette complicité était l’un des symboles de l’unité retrouvée chez les Bleus? C’était une hypothèse évoquée par So Foot, en janvier 2016, qui semble aujourd’hui prendre tout son sens. Le magazine prenait alors pour exemple la rencontre contre la Biélorussie en match éliminatoire du Mondial 2014, en septembre 2013. Après quarante-cinq minutes décevantes de Paul Pogba, Patrice Evra lui avait passé un savon à la mi-temps. «Bousculé, touché dans son estime, le milieu de terrain renverse la tendance lors du second acte et marque son premier but sous la tunique tricolore. “Il m’a touché. Pat’ qui me parle comme ça… Je préfère qu’il me dise des bonnes choses”, reconnaîtra-t-il, presque honteux», écrit So Foot.

Danse, rap et vidéos

Autre pan de leur complicité: les plaisanteries. Car Paul Pogba aime embêter Patrice Evra, par exemple lorsqu’il se repose dans sa chambre. À Lille, durant l’Euro 2016 et avant la rencontre contre la Suisse en phase de poule, on a pu voir «La Pioche» venir embêter «Tonton Pat» alors qu’il était en train de lire.

Dans le vestaires de la Juventus de Turin, les compères ont repris le titre «Kalash» de Booba: «Ma question préférée, qu’est-ce j’vais faire de tous ces trophées?»

 

i lthis game ! Hahahahaha

Une vidéo publiée par Patrice Evra (@patrice.evra) le


Plus récemment, dans un reportage dédié à «La Pioche» mise en ligne par la Fédération française de football trois jours avant la demi-finale contre l’Allemagne, Paul Pogba est filmé en train de déranger Patrice Evra dans sa chambre alors qu’il regarde une série. Une séquence qui se termine sur quelques pas de danse désormais cultes. 

La musique est également un domaine dans lequel les deux joueurs se retrouvent. Dans le vestaires de la Juventus de Turin, les compères, en compagnie de Mario Lemina, ont repris le titre «Kalash» de Booba pour fêter le doublé du club (champion d’Italie et vainqueurs de la coupe d’Italie). À la place de la punchline «Ma question préférée, qu’est-ce j’vais faire de tous ces deniers?», ils ont opté pour «Ma question préférée, qu’est-ce j’vais faire de tous ces trophées?».  

Et lorsqu’il s’agit de se détendre, toujours en musique, on peut compter sur eux. Dans cette vidéo postée sur Instagram, on aperçoit Paul Pogba et Patrice Evra danser dans une chambre d’hôtel, le 1er juillet, en marge d’une rencontre de l’équipe de France. 

 

À toi que love this game Tontooon @patrice.evra #fiersdetrebleus #firstneverfollows #ziopat

Une vidéo publiée par Paul Labile Pogba (@paulpogba) le


Il y a l’humour, la détente, mais aussi la reconnaissance. Pour l’anniversaire de Patrice Evra, Paul Pogba a posté sur son compte Instagram (qui, vous l’aurez remarqué, mérite d’être suivi), une jolie vidéo qui revient sur leurs moments passés ensemble sur le terrain comme en dehors, en photos et vidéos, en équipe de France et à Turin. En commentaire de la vidéo, une phrase qui résume assez bien leur relation: «Bon anniv mon Tonton, mon Ami, mon Frère.»

Si les complicités dans le monde du football sont fréquentes, celle-ci a le mérite d’être rare, honnête et authentique


Et, si les complicités dans le monde du football sont fréquentes, celle-ci a le mérite d’être rare, honnête et authentique. Chambreurs, amis, complices... Interrogé en conférence de presse avant la rencontre contre l’Islande, le 30 juin, Patrice Evra lançait une hypothèse, sourire aux lèvres: «Je vais finir par croire que je suis son papa.» Une déclaration qui en rappelle une autre, en septembre 2014 lorsque, dans une interview à La Repubblica, Patrice Evra affirmait que Pogba était «comme un fils» pour lui. 

Robin Panfili
Robin Panfili (190 articles)
Journaliste à Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte