Sports

«Enfoirés de tricheurs»: la victoire des Bleus a créé un emploi chez Ryanair

Temps de lecture : 2 min

Le community manager de la compagnie aérienne irlandaise n'a pas du tout apprécié l'ouverture du score des Bleus. Pas plus que son employeur son tweet...

Capture d'écran du tweet effacé de Ryanair, à la mi-temps de France-Allemagne.
Capture d'écran du tweet effacé de Ryanair, à la mi-temps de France-Allemagne.

«Ne jamais oublier», «enfoirés de tricheurs». Le compte Twitter de Ryanair a complétement déraillé pendant la demi-finale de l'Euro 2016 entre l'équipe de France et l'Allemagne (2-0), ce jeudi 7 juillet. La main litigieuse de Bastian Schweinsteiger, à l'origine du penalty et de l'ouverture du score d'Antoine Griezmann, a fait disjoncter le community manager de la compagnie aérienne irlandaise.

Un funeste souvenir semble être remonté à la surface, puisqu'il a posté à la pause une photo de la main de Thierry Henry, celle qui qualifia la France pour la Coupe du monde 2010 face aux Irlandais lors des barrages en offrant le but de l'égalisation à William Gallas. «Attendez une minute, ils savent ce que c'est, une main volontaire, en France?»

Trente-cinq minutes et 250 retweets plus tard, il semblerait que la compagnie ait repris le contrôle. Fin du pilotage automatique. Ryanair a supprimé la mauvaise blague et annoncé sur Twitter qu'elle recherchait un nouveau community manager...

Le désormais ex-responsable des réseaux sociaux avait clairement affiché son soutien à la Nationalmannschaft dans la journée. Ses deux mains sont désormais libres pour se trouver un nouvel emploi.

Cyril Simon Journaliste

Bruno Cravo Journaliste

Newsletters

Ce qu'il faut avoir en tête quand vous choisissez les activités extra-scolaires de vos enfants

Ce qu'il faut avoir en tête quand vous choisissez les activités extra-scolaires de vos enfants

Foot, natation, danse ou musique?

Supporter le Toulouse Football Club, ce drôle de sacerdoce

Supporter le Toulouse Football Club, ce drôle de sacerdoce

Alors que le club occitan joue son maintien en Ligue 1, un dernier carré de supporters tente de résister aux résultats décevants.

Les journalistes fadas de l’OM, déchirés entre passion et déontologie

Les journalistes fadas de l’OM, déchirés entre passion et déontologie

Les soirs de victoire, l’Olympique de Marseille, qui dispute ce mercredi 16 mai la finale de la Ligue Europa, met le feu à toute une ville. Mais pour les journalistes, souvent fans de l'équipe phocéenne, certaines limites professionnelles s'imposent.

Newsletters