Monde

Comment pimenter ses vacances sans prendre (trop) de risques

Temps de lecture : 6 min

Envie de jouer à Indiana Jones sans renoncer totalement au confort? Il y a des tours-opérateurs pour ça.

Le désir de vivre des expériences en vacances est une tendance de fond | Jessica Bee via Flickr CC License by

Accompagner des grands explorateurs au Groenland ou dans le désert de Gobi, cuisiner avec une Zoulou à Soweto, participer à une course de traîneaux à chiens en Haute-Maurienne… Le désir de vivre des expériences en vacances est une tendance de fond alors même que la crainte des catastrophes naturelles et du terrorisme n’a jamais été aussi forte. Selon Ipsos, plus de 60% des Français comptent rester en France cet été, un chiffre en augmentation tous les ans. Face à ce paradoxe, les professionnels du voyage réfléchissent à des concepts innovants et adaptent leurs offres à une nouvelle façon de voyager.

1.À l’aventure!

Nul besoin d’un chapeau et d’un fouet pour affronter de nouveaux horizons… Être aventurier, c’est savoir accueillir l’inconnu et l’imprévu, en y prenant plaisir. Une enquête réalisée par Avis en avril 2016 montre que 70% des Français se sentent exaltés lorsqu’ils font quelque chose de spontané. Un chiffre qui va dans le sens des études réalisées par Adventure Travel Trade. Cette association américaine considère que le voyage d’aventure serait actuellement en pleine croissance, avec une hausse de 65% entre 2009 et 2013 en Amérique et en Europe et un chiffre d’affaires estimé à plus de 260 milliards de dollars.

Si l’aventure est le graal du voyageur, la notion reste difficilement conciliable avec le métier de tour-opérateur, où la gestion des risques et la rentabilité sont indissociables. Seuls quelques irréductibles partent encore dans des zones déclarées dangereuses par le Quai d’Orsay, pour offrir à une poignée de passionnés des voyages hors du commun. C’est le cas de Secret Planet, un tour-opérateur hyper confidentiel fondé en 2010 par Eric Bonnem. En 2016, il est l’un des seuls à proposer un trek dans le Grand Sud algérien en passant par Djanet, ainsi que des marches au Pakistan et en Afghanistan:

«Nous avons un peu plus de 1.000 clients par an quand Terre d’Aventure en a 40.000! Ce sont des chefs d’entreprise qui veulent se dépasser, des collectionneurs, des enseignants… majoritairement des professions intellectuelles. Ce qui les intéresse, ce sont nos experts, capables de les emmener dans des régions quasiment inviolées comme l’Altyn-Tagh, en Chine, sur les traces de l’explorateur Bonvalot, qui fut le premier Européen à se rendre sur le plateau tibétain.»

Mes voyages s’adressent aux jeunes urbains qui souhaitent casser leur quotidien, sans renoncer totalement à leur confort. Plus qu’un séjour, je leur raconte une histoire

Olivia Robert, , fondatrice d’une agence de voyages spécialisée dans le tourisme d’expérience en France

Pour ces clients, qui ont souvent sillonné la planète de long en large, la rareté est essentielle. Là où Secret Planet les emmène, il faut monter son bivouac, tracer son sentier à la machette… bref, jouer à Indiana Jones mais sans «back-up» en cas de pluie torrentielle ou d’entorse sévère. Ce qui fait dire à Eric Bonnem qu’entre le rêve et la concrétisation de l’aventure il n’y a finalement pas tellement d’appelés.

Mais l’aventure se vit-elle toujours au bout du monde? Pas sûr, si l’on en croit Olivia Robert, fondatrice d’une agence de voyages spécialisée dans le tourisme d’expérience en France. Collaboratrice depuis plusieurs années de Nicolas Vannier, la jeune femme propose des courts séjours à pied, à vélo, à cheval ou en traîneau. L’univers de l’explorateur est mis en avant avec un voyage en Haute-Maurienne sur les lieux de tournage de Belle et Sébastien ou une immersion en Sologne dans son fief, pour écouter bramer les cerfs. Mais Olivia Robert propose aussi une «aventure» au départ du métro Jaurès à Paris, qui se poursuit le long du canal de l’Ourcq de manière très insolite:

«Mes voyages s’adressent aux jeunes urbains qui souhaitent casser leur quotidien, sans renoncer totalement à leur confort. Plus qu’un séjour, je leur raconte une histoire. Dans les Cévennes, ils ne vont pas seulement faire de la randonnée, ils vont partir à la découverte du plus beau tronçon du chemin de Stevenson et s’intéresser à l’incroyable voyage réalisé par l’écrivain écossais à dos d’âne, à la fin du XIXe siècle.»

Les Voyages d’Olivia comptent pour l’instant une dizaine d’itinéraires. «Je fais un repérage pour tous mes produits. Chaque adresse a été testée, ce sont de vrais coups de cœur que je pourrais proposer à des amis», précise-t-elle.

2.Se fondre dans le paysage

Dans un monde où chacun peut réserver un billet d’avion en quelques clics, un voyage réussi est celui où l’on oublie que l’on est un simple touriste. La recherche d’expériences authentiques est devenue l’un des enjeux majeurs du voyage. «Avant le développement d’internet, le rôle des tours-opérateurs était principalement de montrer un pays à leurs clients. Aujourd’hui, ils doivent leur faire vivre des expériences car le voyage contemplatif ne fournit pas assez d’émotions», résume Alain Capestan, président de Comptoir des Voyages.

Pour la marque «petits prix» du groupe Voyageurs, cela passe par des expériences étonnantes à vivre avec ses hôtes, comme une initiation au yoga du rire dans un ashram en Inde, un déjeuner avec des étudiants à Rangoon ou une balade avec un street-artiste sénégalais qui repeint des bus à Dakar. Pas question pour autant de tomber dans le folklorique, chaque activité proposée doit être en adéquation avec l’ADN du pays. «Nos clients sont avertis sur les destinations qu’ils choisissent. Ils lisent beaucoup avant leur départ et montrent une grande curiosité à l’égard des cultures qu’ils découvrent. Ils attendent que nous leur proposions des rencontres de qualité et une plus grande immersion, grâce notamment aux modes de transports locaux», observe Alain Capestan.

Nos clients attendent que nous leur proposions des rencontres de qualité et une plus grande immersion, grâce notamment aux modes de transports locaux

Alain Capestan, président de Comptoir des Voyages

Les agences de voyages ne sont pas les seules à avoir pris conscience de ce besoin de vivre des expériences hors des sentiers battus. La ville de Hong Kong a lancé depuis quelques mois un «insiders guide» traduit en français et téléchargeable sur smartphone et tablette. Régulièrement mis à jour, il recense des centaines d’adresses fournies par des Hongkongais de souche, qui livrent leurs petits secrets, comme par exemple cette maison de thé traditionnelle au cœur du quartier de Wan Chai où dès 5 heures du matin les fêtards font la queue avec les lève-tôt pour savourer du pain perdu et du thé au lait!

3.Scénariser son voyage

Voyager, c’est aussi vivre une expérience plus personnelle, parfois intérieure. En créant il y en 2013 ans la marque Au Fur et à Mesure, Olivier Glasberg a souhaité répondre à une demande croissante de grands voyageurs fortunés, pour lesquels la destination importe moins que le scénario qu’il est leur est proposé pendant le séjour. «Notre rôle est d’accompagner nos clients dans les moments de vie qu’ils traversent, explique l’ancien directeur d’Emotions de Kuoni. Nous avons par exemple beaucoup de pères divorcés qui sont démunis face à leur ados dont ils ne partagent pas le quotidien. Quand il s’agit de pères et fils, il est important de leur proposer des activités riches en adrénaline comme nager avec les crocodiles près des chutes Victoria au Zimbabwe ou du quad dans les vignes du Cap en Afrique du Sud.»

Véritables «psys», les conseillers du site Au Fur et à Mesure interrogent leurs clients avec précision sur leurs envies et leurs attentes avant de leur proposer un devis. Le site présente une centaine de scénarios, retravaillés sur mesure, adaptés à des situations récurrentes où la famille joue un rôle central. Les enfants sont les acteurs principaux des certains voyages comme une aventure au Belize sur les traces d’Indiana Jones et du crâne de cristal…

Pour «retomber amoureux», Au Fur et à Mesure parie sur quelques jours féériques à Saint-Pétersbourg en hiver mais il y a aussi des voyages pour les single qui ont l’impression d’être passés à côté de leur vie avec une immersion dans le quotidien d’un ranger en Afrique du Sud. Au Fur et à Mesure a aussi pensé à tous ceux qui sont au bord de la crise de nerfs. Il semblerait que des vacances en Corse dans un très bel hôtel les pieds dans l’eau soit le remède ultime anti burn-out!

Newsletters

Aux États-Unis, un évêque nommé pour enquêter sur des abus sexuels est accusé d'abus sexuels

Aux États-Unis, un évêque nommé pour enquêter sur des abus sexuels est accusé d'abus sexuels

Nicholas DiMarzio avait récemment été désigné par le pape pour investiguer des agressions sexuelles dans le diocèse de Buffalo.

En France, le lucratif trafic des chiots d'Europe de l'Est

En France, le lucratif trafic des chiots d'Europe de l'Est

Chaque année, des milliers de chiots élevés en Pologne ou en Hongrie sont vendus illégalement à l'Ouest. Un commerce qui rapporte gros, au détriment des animaux et de leurs maîtres.

Netflix, Disney+... le renouveau du soft power américain?

Netflix, Disney+... le renouveau du soft power américain?

Après Netflix, Hulu et Amazon Prime Video... Ce 12 novembre, aux États-Unis, Disney a lancé Disney+, sa nouvelle plateforme de vidéo à la demande –composée des classiques de Disney, de séries TV mais aussi des franchises...

Newsletters