Tech & internet

Apple devrait enfin résoudre l'enfer du «j'ai plus de place sur mon iphone»

Temps de lecture : 2 min

32 Go d'espace disponible au lieu de 16 en entrée de gamme. De quoi peut-être changer la vie des irréductibles de la marque «à la pomme».

 iPhone 4S, 5 et 5S côte à côte. | Simon Yeo via Flickr CC License by
iPhone 4S, 5 et 5S côte à côte. | Simon Yeo via Flickr CC License by

Aucune trace d'un port SD et toujours le même problème pour les possesseurs des différentes générations d'iPhones: l'espace de stockage se révèle rapidement insuffisant pour profiter à plein des possibilités de son smartphone. Pour des questions de budget, beaucoup choisissent le modèle à 16 Go et s'infligent alors un parcours du combattant. Chaque jour, certains en font l'expérience, le moindre espace disponible vaut son pesant d'or.

Comme le rappelle Mashable, nous n'avons jamais pris autant de photos, de vidéos et la gourmandise des applications en stockage est toujours plus grande. Des conditions qui peuvent mener à la situation très inconfortable de ne même plus pouvoir recevoir ses emails ou enregistrer le dernier selfie pris avec ses amis.

Mais cela va changer. À en croire le Wall Street Journal, le prochain iPhone 7, dont l'annonce est prévue selon toute vraisemblance en septembre 2016, incluerait 32 Go d'espace dès son modèle d'entrée de gamme puis 128 et 256 Go, avec par contre pour ces deux dernières variantes, un sérieux trou à prévoir dans son porte-monnaie.

Cette petite révolution pourrait clairement faire basculer le rapport de force pour le titre officieux de meilleur smartphone en faveur de la marque à la pomme. La prochaine génération du produit phare d'Apple aura la lourde tâche de faire oublier l'iPhone 6S, largué par le Samsung Galaxy S7 (qui a justement réintégré un port SD) et d'autres mobiles aux capacités de stockage intéressantes. En gommant ce défaut, l'iPhone 7 pourra faire passer quelques pilules comme la suppresion de la prise jack par exemple au profit de casques sans fil que redoutent de nombreux utilisateurs.

Newsletters

Pouvons-nous forcer l'univers à s'effondrer?

Pouvons-nous forcer l'univers à s'effondrer?

Si nous vivons tous et toutes dans un monde virtuel, ce serait un bon moyen –quoique risqué– de le découvrir à coup sûr.

Tinder coûte plus cher aux hommes hétéros de plus de 50 ans

Tinder coûte plus cher aux hommes hétéros de plus de 50 ans

Une enquête de consommation australienne révèle que selon leur âge, leur localisation ou leur orientation sexuelle, les inscrit·es ne paient pas le même prix sur l'app de rencontres.

Pendant le confinement, les Britanniques ont passé 40% de leur temps éveillé devant un écran

Pendant le confinement, les Britanniques ont passé 40% de leur temps éveillé devant un écran

Outre-Manche, 12 millions de personnes se sont inscrites à un service de streaming dans les premiers mois de la pandémie.

Newsletters