Science & santé

Nerd alert: derrière la mission Juno, une vanne de la Nasa vieille de 400 ans

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 06.07.2016 à 17 h 32

Repéré sur The Daily Dot, I Fucking Love Science

Ressortez vos bouquins de latin, il est temps de réviser votre mythologie romaine.

NASA, ESA, and A. Simon (Goddard Space Flight Center)

NASA, ESA, and A. Simon (Goddard Space Flight Center)

Un peu moins de cinq ans et 2,7 milliards de kilomètres parcourus plus tard, la sonde Juno envoyée par la Nasa a réussi à se mettre en orbite autour de Jupiter dont elle doit percer certains des mystères au cours des prochains mois. Une superbe réussite spatiale dont la Nasa s'est félicitée ce 5 juillet.

Mais en plus de ce petit exploit, les scientifiques de l'agence spatiale américaine en ont profité pour glisser une petite blague, note I Fucking Love Science. Pour la comprendre il faut remonter au XVIIe siècle, quand les astronomes Galilée et Simon Marius ont découvert quatre des 67 lunes de Jupiter.

«Jupiter n'était pas vraiment un mari modèle. Il avait plusieurs maîtresses qu'il cachait de Junon  [Juno en anglais, sa femme et sœur], en utilisant souvent des nuages. La plupart des lunes de Jupiter portent en fait le nom de ses maîtresses, comme Io, Europe et Métis.»

Quatre cents ans plus tard, quand la Nasa a envoyé sa sonde dans l'espace pour rejoindre Jupiter, elle a donc décidé de lui donner un petit nom pour faire comme si Juno allait surveiller les pérégrinations de son mari, comme l'ont expliqué plusieurs personnes sur Reddit.

On pourrait déjà trouver cette histoire drôle comme ça, mais ça va même un peu plus loin que ça, comme le souligne un autre utilisateur dans les commentaires.

«Junon avait vu les nuages, et se disait que ce n'était pas normal et que son mari devait encore être en train de la tromper. Elle a commencé à souffler sur les nuages pour voir ce qu'il y avait derrière. D'où le nom de la mission: l'objectif principal de la sonde Juno est de voir ce qu'il y a derrière la grosse couche de nuages de Jupiter pour en savoir plus sur la planète.»

Et le Daily Dot indique que tout ceci n'était pas cependant pas tout à fait secret. Dès 2011, un communiqué de presse de la Nasa racontait tout cela, avec un peu plus de pincettes:

«Le nom de Juno vient de la mythologie grecque et romaine. Le dieu Jupiter avait réuni un voile du nuages autour de lui pour cacher son méfait, et sa femme, la déesse Junon, a pu percer ses nuages pour révéler sa véritable nature.»

espaceJunoJupiterNASA
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte