Double XLGBTQMonde

Un ado transgenre a mis deux ans avant de pouvoir utiliser les toilettes des garçons de son lycée

Repéré par Thomas Messias, mis à jour le 27.06.2016 à 11 h 19

Repéré sur Slate.com, The Washington Post

Aux États-Unis, la situation n’est pas plus reluisante en ce qui concerne le droit des personnes transgenres à accéder aux toilettes de leur choix.

Gavin Grimm avait beau avoir un permis de conduire attestant qu’il est un garçon, son lycée le contraignait jusqu’ici à utiliser les toilettes des filles | geralt via Pixabay (domaine public)

Gavin Grimm avait beau avoir un permis de conduire attestant qu’il est un garçon, son lycée le contraignait jusqu’ici à utiliser les toilettes des filles | geralt via Pixabay (domaine public)

Il aura fallu deux ans de combat à Gavin Grimm, adolescent américain de 17 ans vivant dans le comté de Gloucester (Virginie), pour obtenir un droit fondamental: celui de pouvoir utiliser les toilettes des garçons dans son lycée. Adolescent transgenre, Gavin Grimm a beau avoir un permis de conduire attestant qu’il est un garçon, les règles en vigueur dans son lycée le contraignaient jusqu’ici à utiliser les toilettes des filles.

Comme le rappelle un article de Slate.com, le principal du lycée de Gavin lui avait donné son accord de principe pour qu’il utilise les toilettes des garçons après sa transition du genre féminin vers le genre masculin, d’un point de vue physique comme d’un point de vue légal. Deux mois plus tard, sous la pression d’un groupe d’adultes dont certains n’avaient même pas d’enfant dans l’établissement de Gavin, cette autorisation lui a été retirée, la direction du lycée ayant craint d’être désavouée par le conseil d’administration.

La demande d’injonction déposée par Gavin Grimm avec l’aide de l’ACLU (une association américaine se battant pour les libertés individuelles) a d’abord essuyé un échec, le juge Robert Doumar (pas franchement un progressiste) avait d’abord débouté Gavin sans même justifier sa décision. Mais l’avancée opérée par l’administration Obama, qui autorise depuis peu tous les ados transgenres à utiliser les toilettes qui correspondent à leur identité de genre (décision contre laquelle onze États ont depuis porté plainte), a permis de faire bouger les choses.

Que les toilettes, pas les vestiaires

Conformément à ce qu’il demande depuis près de deux ans, Gavin Grimm pourra finalement utiliser les toilettes des garçons comme il le souhaitait. En revanche, comme le précise cet article du Washington Post, le juge Doumar a bien pris soin de rappeler que l’autorisation ne concernait que les toilettes de l’établissement, et non les vestiaires. Si Gavin aspire simplement à une scolarité aussi paisible que possible, il est visiblement encore loin du compte.

La situation n’est pas plus reluisante en ce qui concerne le droit des adultes transgenres à accéder aux toilettes de leur choix, comme en atteste cet exemple (parmi d’autres) de l’État de la Caroline du Nord, qui leur refuse désormais cet accès s’ils ne sont pas munis de papier d’identité conformes au genre dont ils se réclament. Triste visage que celui d’une société qui, plutôt que d’intégrer les personnes transgenres, ne cesse de les humilier en leur rappelant au quotidien leur statut d’êtres marginaux et anormaux. Des freaks: c’est le terme utilisé par le groupe qui a mis des bâtons dans les roues de Gavin Grimm. Un terme qui n’a apparemment pas fait sourciller le juge Robert Doumar lorsqu’il a été prononcé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte