Tech & internet / Sports

Après France-Irlande, Patrice Evra devient un mème, et il adore ça

Temps de lecture : 2 min

Patrice Evra s’est amusé des chambrages dont il a fait l’objet sur les réseaux sociaux après la victoire des Bleus face à l’Irlande.

Capture d’écran Instagram des mèmes repostés par Patrice Evra sur son compte
Capture d’écran Instagram des mèmes repostés par Patrice Evra sur son compte

Qu’elle paraît loin l’époque des grévistes de Knysna et du capitaine Evra, mâchoire vissée, faisant disjoncter le préparateur physique des Bleus, Robert Duverne, à en faire valser son sifflet. Six ans plus tard, il n’a plus le brassard et offre une image bien plus réjouissante.

Dimanche 26 juin, le footballeur turinois s’est carrément laissé aller à une séance d’auto-vanne sur Instagram, quelques heures après la qualification pour les quart de finales de l’Euro obtenue face à l’Irlande (2-1). Et c’est plutôt réussi.

L’objet des moqueries: sa pose au moment de la faute de Paul Pogba lors de l’entame de match calamiteuse des Français. Figé sur ses cannes, presque en flexion, il semble hypnotisé par le ballon, les mains étrangement placés à la verticale.

Voici la photo originale, suivie de sa ribambelles de détournements:

Paul Pogba provoque un penalty pour une faute sur Shane Long | JEAN-PHILIPPE KSIAZEK/AFP

Le latéral, dont les performances laissent encore à désirer dans cet Euro, a repris sept posts détournés et les a agrémentés de commentaires très enjoués. Patrice Evra n’est pourtant pas le plus connecté des Tricolores. Il n’a créé son compte que le 2 juin 2016, soit huit jours avant le lancement de la compétition. Peu importe: qu’il devienne joueur de tambour africain, le partenaire de danse de Rihanna version collée-serrée ou encore un cavalier, le Français «adore».

This Is too much guys !!! Why ?? Haahahahahhah i love this game !!!

Une photo publiée par Patrice Evra (@patrice.evra) le

Ici on le voit mitraillettes à la main, en train de menacer Cristiano Ronaldo, ou plutôt son mème. Il demande même pardon au Portugais, après l’avoir identifié sur l’image: «Désolé frère!! Ils t’ont même tué A hahahahahahahahaah.»

Sorry bro !! They éven kill you A hahahahahahahahaah

Une photo publiée par Patrice Evra (@patrice.evra) le

Dimitri Payet et Blaise Matuidi ont eux aussi fait l’objet de détournements lors des matches de poule. Mais l’un comme l’autre s’étaient abstenus de relayer ces montages plus ou moins flatteurs.

Newsletters

Poutine accentue sa guerre contre Google

Poutine accentue sa guerre contre Google

Le Kremlin reproche aux géants américains de la tech de faire de l'«ingérence électorale».

Aux Jeux olympiques de Pékin, les athlètes peuvent craindre pour leur cybersécurité

Aux Jeux olympiques de Pékin, les athlètes peuvent craindre pour leur cybersécurité

Certains pays, dont les États-Unis, leur recommandent même de ne pas s'y rendre avec leur smartphone personnel.

Orelsan, star de LinkedIn, inspiration des chefs d'entreprise

Orelsan, star de LinkedIn, inspiration des chefs d'entreprise

Fort du succès de son dernier album «Civilisation», le rappeur est devenu l'un des sujets les plus tendance sur LinkedIn, où il est loué pour son génie marketing. Un phénomène curieux, tant le rappeur s'est construit une image aux antipodes du bourreau de travail.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio