Sports

Euro 2016: le Pays de Galles, meilleur petit nouveau depuis 1996

Temps de lecture : 2 min

Aucune nation n'avait atteint les quarts de finale pour sa première participation depuis la Croatie il y a vingt ans.

Gareth Bale et les Gallois, lors de leur victoire face à l'Irlande du Nord, en huitièmes de finale de l'Euro 2016. Thomas SAMSON / AFP
Gareth Bale et les Gallois, lors de leur victoire face à l'Irlande du Nord, en huitièmes de finale de l'Euro 2016. Thomas SAMSON / AFP

Le Pays de Galles est en quarts de finale de l'Euro 2016. Grâce à leur victoire méritée, au vu de la rencontre, en huitièmes de finale face aux Nord-Irlandais (1-0), samedi 25 juin, les Gallois continuent leur parcours lors de cet Euro 2016, où ils affronteront en quarts de finale le vainqueur de Hongrie-Belgique.

Avant cette victoire, ils avaient déjà fait mieux que tous les pays dont c'était la première participation depuis 2000, soit l'Albanie (2016), l'Ukraine (2012), la Pologne et l'Autriche (2008), la Lettonie (2004) et la Norvège et la Slovénie (2000), toutes éliminées après la phase de poules. Et grâce à ce succès, les hommes de Chris Coleman font aussi bien que la Croatie, qui s'était qualifiée pour les quarts de finale lors de l'Euro 1996, en Angleterre.

La sélection alors emmenée par Zvonimir Boban et Davor Suker avait fini deuxième de sa poule, derrière les Portugais mais devant les Danois, pourtant champions d'Europe en titre, et les Turcs, tous deux éliminés pour la suite de la compétition. Les Croates avaient fini par tomber de justesse au tour suivant contre l'Allemagne (2-1), qui remportera le titre face à la République Tchèque (2-1, but en or), une semaine plus tard.


Les puristes diront que même si leur parcours venait à s'arrêter en quarts, les Gallois auront même fait mieux que les Croates, en passant un tour de plus. À l'époque, l'Euro ne se jouait en effet qu'à seize équipes et ne comprenait pas de huitièmes de finale –mais les poules étaient plus sélectives.

La dernière fois qu'une sélection a réussi à atteindre les demi-finales lors de son premier Euro a eu lieu en 1992, époque où la compétition ne comptait que huit équipes et où les demi-finales suivaient directement la phase de poules. La Suède, qui était le pays hôte, avait alors terminé en tête de son groupe, devant le Danemark, la France et l'Angleterre, grâce à un but de Tomas Brolin contre les Anglais en fin de match. La sélection suédoise s'était ensuite inclinée 3-2 en demi-finale, elle aussi face à l'Allemagne.

Les coéquipiers de Gareth Bale et Aaron Ramsey ne sont pas les seuls «bizuths» encore en lice. La Slovaquie, qui défiera justement l'Allemagne championne du monde en titre ce dimanche, et l'Islande, qui affrontera l'Angleterre lundi soir, sont encore toutes deux en course pour le même exploit. Mais il sera bien plus dur à réaliser que pour la petite nation britannique...

Grégor Brandy Journaliste

Newsletters

Ce qu'il faut avoir en tête quand vous choisissez les activités extra-scolaires de vos enfants

Ce qu'il faut avoir en tête quand vous choisissez les activités extra-scolaires de vos enfants

Foot, natation, danse ou musique?

Supporter le Toulouse Football Club, ce drôle de sacerdoce

Supporter le Toulouse Football Club, ce drôle de sacerdoce

Alors que le club occitan joue son maintien en Ligue 1, un dernier carré de supporters tente de résister aux résultats décevants.

Les journalistes fadas de l’OM, déchirés entre passion et déontologie

Les journalistes fadas de l’OM, déchirés entre passion et déontologie

Les soirs de victoire, l’Olympique de Marseille, qui dispute ce mercredi 16 mai la finale de la Ligue Europa, met le feu à toute une ville. Mais pour les journalistes, souvent fans de l'équipe phocéenne, certaines limites professionnelles s'imposent.

Newsletters