Monde

«In» et «out»: les référendums de 1975 et 2016 racontés par le même journaliste

Temps de lecture : 2 min

Le présentateur de la BBC David Dimbleby avait annoncé le «oui» des Britanniques à l'Europe en 1975. Près de quarante ans plus tard, il a dû annoncer la victoire du «Brexit».

«Les Britanniques se sont exprimés et leur réponse est la suivante: nous partons («we're out»).» Voilà les termes choisis par David Dimbleby, journaliste et présentateur de la BBC, vendredi 24 juin, en direct sur la chaîne de télévision britannique, pour annoncer la victoire des partisans du «Brexit» avec 51,9% des voix. «On peut désormais dire que la décision prise en 1975 de rejoindre le Marché commun a été annulée par ce référendum au profit d'une sortie de l'Union européenne», a-t-il expliqué, comme le montre notre vidéo en tête d'article.

La scène en rappelle une autre, quelques années en arrière, dont certains citoyens britanniques se souviennent certainement. Ce même David Dimbleby, déjà journaliste à la BBC, était alors le présentateur qui animait la soirée des résultats du référendum de 1975 lors duquel les Britanniques s'étaient largement prononcés en faveur de leur maintien dans la Communauté européenne et dans le Marché commun avec 67,09% des suffrages, ce deux ans après y avoir adhéré.

Slate.fr

Newsletters

Près des trois quarts des Russes ont une opinion positive de Staline

Près des trois quarts des Russes ont une opinion positive de Staline

Et pas loin de la moitié pensent que la répression stalinienne était justifiée au vu des résultats obtenus.

Après Notre-Dame, une levée de fonds pour des églises noires incendiées en Louisiane

Après Notre-Dame, une levée de fonds pour des églises noires incendiées en Louisiane

La médiatisation du drame de Notre-Dame de Paris a permis à une modeste collecte de dons d'avoir plus de visibilité.

En Algérie et au Soudan, les prémices de l'épisode 2 du Printemps arabe?

En Algérie et au Soudan, les prémices de l'épisode 2 du Printemps arabe?

Huit ans après les soulèvements historiques dans le monde arabe, les manifestations au Soudan et en Algérie confirment la marche de l'histoire en dépit des nombreux déraillements du premier train.

Newsletters