Tech & internet

Periscope et Facebook Live à la chambre des représentants: le futur de la transparence politique?

Temps de lecture : 2 min

Aux États-Unis, la majorité républicaine a coupé les caméras. C-SPAN a décidé de s'appuyer sur les deux applications pour diffuser le sit-in démocrate.

C-SPAN
C-SPAN

Pas de caméras? Pas de problème, il y a internet. C'est en tout cas que qu'a dû se dire la chaîne américaine C-SPAN quand la Chambre des représentants contrôlée par les Républicains a décidé d'éteindre les caméras. Quelques minutes plus tôt, ce mercredi 22 juin, les Démocrates avaient commencé un sit-in dans la Chambre des représentants, pour protester contre l'absence de nouvelles législations sur le contrôle des armes après la tuerie d'Orlando, raconte Fortune.

Pas vraiment du goût de la chaîne, qui semblait plutôt amère sur son compte Twitter, en répétant notamment qu'elle n'avait aucun contrôle sur ces caméras, et qu'elle n'était donc pas en mesure de décider si elle pouvait diffuser ou non ce sit-in. Seule la Chambre –qui est en suspension d'audience– peut le faire.


Alors C-SPAN a décidé de prendre les choses en main. Comme l'explique The Verge, la chaîne américaine s'est tourné vers Periscope et Facebook Live.

«C-SPAN a diffusé des vidéos live de députés à l'intérieur de la Chambre: d'abord en utilisant les images Periscope de Scott Peters, un élu démocrate de Californie, et plus tard avec les images d'un Facebook Live d'une source non dévoilée.

C'est une solution intelligente. Peters et les autres Démocrates veulent que leur protestation soit vue –et à en juger par les tweets amers de C-SPAN, qui n'est pas en mesure d'allumer les caméras, la chaîne aimerait bien que ce soit le cas– donc cela tombe bien que des applications de live-streaming soient capables de rendre cela possible. Voir une vidéo verticale floue sur une chaîne du câble peut sembler bizarre, mais c'est une solution de rechange assez intelligente qui permet à C-SPAN de continuer à faire son travail et montrer ce qui se passe au Congrès. Et ce particulièrement dans des moments comme celui-ci.»


Pour le porte-parole de la chaîne interrogé par le Washington Post, c'est un moment historique puisque c'est «la première fois que l'on diffuse une vidéo de la Chambre prise depuis Periscope». Reste que comme le notent le site américain et Motherboard, il y a aussi eu quelques ratés dans cette diffusion, comme lorsque le Periscope a planté et que C-SPAN a préféré utiliser Facebook Live à la place. Et le blog de Vice de se demander si tout ceci est bien le futur que l'on souhaite:

«C'est ça le futur de la transparence publique? Les iPhones dans la poche de chaque élu, chaque homme politique est son propre journaliste citoyen, et tient son téléphone droit (et en mode vertical) comme à un concert de Justin Bieber. [...] J'imagine que C-SPAN n'est pas une chaîne publique (on apprend des choses tous les jours), mais les gars... Des applications soutenues par le capital-risque jouent désormais un rôle dans la transparence du gouvernement, et je ne sais pas comment je dois me sentir à ce sujet.»

Dans son roman Le Cercle, Dave Eggers imaginait dans un futur proche des hommes politiques et leurs équipes munis de caméra 24 heures sur 24 pour une transparence totale de leurs actions. Peut-être en prend-on le chemin.

Newsletters

Arrêtez de mettre les boss en copie de vos mails

Arrêtez de mettre les boss en copie de vos mails

D'abord, rapporter, c'est pas bien. Et c'est tellement contre-productif.

Comment une chanson de plus de 20 ans atteint-elle le milliard de vues sur YouTube?

Comment une chanson de plus de 20 ans atteint-elle le milliard de vues sur YouTube?

«Take on Me» de a-ha, «Smells Like Teen Spirit» de Nirvana et «Zombie» des Cranberries s'apprêtent à rejoindre un club très fermé, qui ne compte pour le moment que trois membres.

Après le Black Friday, le Single Day chinois s’ancre en France

Après le Black Friday, le Single Day chinois s’ancre en France

Le Black Friday et le Cyber Monday ont déferlé ces dernières années en France. Mais le Single Day, la «journée des célibataires» chinoise du 11 novembre, symbole de soldes massives lancées en 2009 par AliExpress, trace aussi son sillon.

Newsletters