Partager cet article

VIDÉO. Découvrez les cookie shots, l’invention pâtissière qui illuminera votre été

Photos: Elise Renoleau

Adulé à New York pour le cronut, le pâtissier français Dominique Ansel a aussi inventé les cookie shots.

Pour arriver directement à la recette, c’est ici.

Le goûter à l’heure de l’apéro, ou l’apéro à l’heure du goûter, on ne sait plus. Roi du mélange des genres, Dominique Ansel sait comment nous intriguer et titiller notre curiosité culinaire. En inventant les cookie shots, il tape encore dans le mille. Un shooter, mais fait en pâte à cookie, qu’on remplit de lait. Juste ce qu’il faut de simplicité et d’originalité pour qu’on ait évidemment envie d’y goûter.

Si vous ne connaissez pas encore le nom de ce pâtissier français star à New York, vous avez sans doute entendu parler de l’invention qui a fait sa réputation: le cronut.


Hybride du croissant et du donut, feuilleté et frit, paradis des calories. Un véritable trait d’union gastronomique (rien que ça) entre son pays d’origine et celui qui l’a adopté. Dominique Ansel fait partie de ces Français tellement célèbres aux États-Unis que leur biographie est plus longue sur la version anglophone de Wikipédia. Après avoir travaillé chez Fauchon à Paris pendant sept ans, il est parti à New York il y a une dizaine d’années pour devenir chef pâtissier du Daniel, le restaurant du Français Daniel Boulud (trois étoiles Michelin). En 2011, il crée sa propre pâtisserie (qui porte son nom), qui deviendra le théâtre de ses inventions aussi originales que gourmandes.

Contenant/contenu

Le principe de départ du cookie shot est simple: plutôt que de tremper un cookie dans du lait, on va plutôt mettre le lait dans le cookie. Une fine couche de chocolat sépare la pâte du lait de façon à ce que le shot reste hermétique. À la fin, il ne reste rien puisqu’on mange le contenant, comme un cornet de glace. Créé en 2014 à l’occasion du festival SXSW à Austin (Texas), les cookie shots ont eu un succès tel que Dominique Ansel a fini par les mettre à la carte de sa pâtisserie new-yorkaise. Et, comme toute bonne food trend qui se respecte, ils ont rapidement été reproduits par des dizaines d’apprentis pâtissiers sur internet.

On trouve donc plusieurs recettes, plus ou moins faisables. Car oui, il a fallu quelques expérimentations (et des échecs) pour distinguer les recettes vraiment réalisables de celles qui sont juste là pour suivre le mouvement. De notre côté, c’est promis, elle fonctionne (la preuve en vidéo).

Selon la recette sur laquelle on s’appuie, on obtient des résultats plus ou moins jolis et plus ou moins fidèles à l’original. Celles que l’on a préférées reposent sur le principe de créer une base à mi-chemin entre la pâte à cookies et la pâte à sablés. En gros, la pâte que l’on obtient a plutôt une texture poudre, qui devient solide lorsqu’on la compacte dans le moule. Cette version permet d’obtenir un cookie shot à la fois joli, gourmand et suffisamment costaud pour qu’il ne se brise pas en le démoulant (c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on a glissé dans la recette l’astuce de la languette de démoulage en papier cuisson). La véritable difficulté est de trouver le bon moule. Idéalement, on recommande des petits gobelets en porcelaine ou en inox.

La recette

160 g de farine
60 g de beurre (mou et en petits cubes)
70 g de sucre blanc
1 jaune d’œuf
1 cuillère à café de vanille liquide
1 tablette de chocolat noir (80 g pour la pâte, le reste pour le chocolat fondu)
du papier cuisson

1. Mélangez la farine, le sucre, le beurre, le jaune d’œuf et la vanille liquide.

2. Malaxez du bout des doigts afin d’obtenir une texture poudre.

3. Hachez le chocolat au couteau en tout petits morceaux, de façon à ce qu’ils ne mélangent bien à la pâte «sablée».

4. Rassemblez chocolat et pâte et réservez.

5. Beurrez les moules au pinceau.

6. Découpez des petites bandes de papier cuisson et placez-les dans le moule avant de le garnir.

7. Commencez par mettre un peu de pâte au fond du moule et pressez avec vos doigts pour qu’elle devienne bien compacte.

8. Continuez comme ça en montant sur les parois du moule, en veillant bien sûr à laisser un trou au milieu.

9. Placez les moules au frigo pendant 15 minutes, puis 20 minutes au four à 180°C. En sortant du four, la pâte n’est pas complètement cuite, c’est normal. Il est aussi possible qu’elle ait gonflé et que le trou soit devenu plus petit. C’est normal aussi et ce n’est pas grave du tout. Il suffit de repousser la pâte sur les parois avec la pointe d’un couteau et le tour est joué.

10. Laissez reposer quelques minutes, puis tirez sur les languettes pour démouler le cookie shot.

11. Faites fondre le chocolat au bain-marie.

12. Versez un peu de chocolat fondu dans le cookie shot et retournez-le tout de suite pour que le chocolat nappe les parois.

13. Laissez le tout refroidir.

14. Garnissez votre cookie shot de lait, de crème anglaise ou de chantilly et régalez-vous!

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte