Sciences

Faites des rêves lucides grâce au bouton snooze du réveil

Temps de lecture : 2 min

La science des rêves n’est pas qu’un film de Michel Gondry.

Il est possible de vivre des expériences ahurissantes sans casque de réalité virtuelle | Mary Quite Contrary via Flickr CC License by

Avez-vous déjà fait un rêve tout en étant conscient que c’en était un? L’expérience ressemble à de l’autohypnose: on visualise des événements si incroyables ou fantaisistes que l’on pousse son cerveau à poursuivre cette expérience le plus longtemps possible, tout en ayant réalisé depuis longtemps que rien de tout cela n’est réel.

Des journalistes du New Scientist se sont penchés sur la question, et ont notamment exploré des forums dans lesquels des utilisateurs échangent leurs astuces pour créer les conditions idéales permettant d’effectuer ces rêves lucides, qui permettent de vivre des expériences ahurissantes sans avoir besoin de casque de réalité virtuelle. La conclusion est quasi unanime: le meilleur ami de l’explorateur de rêves est le bouton snooze de son réveil.

Le bouton snooze, c’est le meilleur ami de celles et ceux qui peinent à se lever le matin: une simple pression sur celui-ci leur permet d’obtenir six à dix minutes de sommeil supplémentaire. Ou plutôt de semi-sommeil: et c’est d’ailleurs là tout son intérêt. Certaines personnes arrivent à effectuer des rêves lucides en une poignée de minutes, leur cerveau divaguant juste assez pour leur permettre de chevaucher une licorne ou d’être Michael Jackson.

Univers fantasmé

Les utilisateurs les plus aguerris des forums conseillent néanmoins de régler soi-même plusieurs réveils à environ trente minutes d’écart, la durée laissée par le bouton snooze étant généralement trop courte pour obtenir des résultats satisfaisants. Cette astuce est confirmée par une étude menée par des chercheurs suisses et allemands, qui ont notamment démontré que l’on accédait plus facilement à ce genre de rêves éveillés si l’on était passé au préalable par une phase de réveil, avant de se rendormir.

La recherche sur ce type de rêves ne s’arrête pas là: des scientifiques et des développeurs ont tenté de créer une application permettant d’influer sur le contenu de ces rêves lucides. Son principe: la diffusion d’un fond sonore paramétrable, susceptible d’envoyer au cerveau des indications sur les caractéristiques des rêveries souhaitées par les utilisateurs. Les résultats obtenus seraient assez décevants, le cerveau ne parvenant pas à faire le grand écart entre la réalité de l’appli pour smartphone et l’univers fantasmé du rêve à accomplir. En revanche, dans le cadre d’expériences menées à plusieurs, des aspersions d’eau en spray ou des pressions sur certaines parties du corps auraient davantage d’effets: elles permettraient réellement aux explorateurs de rêves de faire la jonction entre leur univers fantasmé et le monde réel.

Si Lucy, le dernier chef-d’œuvre de Luc Besson, avait réveillé la croyance populaire (et erronée) selon laquelle nous n’utiliserions que 10% de notre cerveau, il semble qu’au niveau de l’exploration des rêves nous n’en soyons qu’au début de l’aventure. Qui sait si les cerveaux les plus costauds ne finiront pas par parvenir à se placer en mode Inception et à vivre un rêve dans un rêve dans un rêve, le tout ressemblant comme deux gouttes d’eau à la réalité...

Slate.fr

Newsletters

Le regard de votre chien a évolué pour que vous ne puissiez pas y résister

Le regard de votre chien a évolué pour que vous ne puissiez pas y résister

Ces yeux qui font fondre votre cœur ne sont qu'une sombre mascarade darwinienne.

Le cabillaud pourrait disparaître à cause du changement climatique

Le cabillaud pourrait disparaître à cause du changement climatique

La hausse des températures des océans met sérieusement en danger la vie de plusieurs espèces marines.

Les meilleures options pour étudier l'astrophysique

Les meilleures options pour étudier l'astrophysique

Vos débouchés dépendront des choix pour lesquels vous opterez tout au long de votre cursus.

Newsletters