Sports

Maillots déchirés, ballon crevé… Lors de France-Suisse, ce sont Puma et Adidas qui ont fait le spectacle

Grégor Brandy, mis à jour le 20.06.2016 à 15 h 57

Le spectacle était sur le terrain, mais pas toujours là où on l'attendait.

Admir Mehmedi change son maillot, et un ballon percé lors de France-Suisse, le 19 juin 2016. KENZO TRIBOUILLARD / AFP
et FRANCK FIFE / AFP.

Admir Mehmedi change son maillot, et un ballon percé lors de France-Suisse, le 19 juin 2016. KENZO TRIBOUILLARD / AFP et FRANCK FIFE / AFP.


La France boucle ce premier tour de l'Euro à la première place du groupe A après son match nul contre la Suisse (0-0). Sur une pelouse catastrophique (qui a été le sujet de nombreuses discussions et blagues), les Français ont pourtant touché la barre transversale à trois reprises, et eu quelques belles occasions, mais la Suisse a tenu le coup et assure de son côté la deuxième place.

Après une première période assez agréable, le niveau est retombé après la mi-temps. Mais ce qui a rythmé cette rencontre, ce sont les sorties des Suisses pour remplacer leurs maillots déchirés. Au moins quatre d'entre eux –Admir Mehmedi, Granit Xhaka (à deux reprises), Breel Embolo et Blerim Dzemaili–, ont dû quitter le terrain à un moment pour les changer.

De quoi nourrir quelques bonnes blagues sur Twitter:

Même le Suisse Xherdan Shaqiri s'en est gentiment moqué lors d'une interview avec la télévision suisse où il expliquait espérer que «Puma ne fabrique pas de préservatifs».

La marque a depuis indiqué qu'elle allait essayer de comprendre ce qui s'était passé, mais que pour le moment, elle n'avait pas de réponse.

N'allez cependant pas croire que Puma est la seule marque à avoir raté ce match. Le ballon de la compétition, fourni par Adidas, a lui aussi connu un léger problème en milieu de seconde période, quand le défenseur suisse Valon Behrami l'a éclaté en mettant le pied dessus en tentant d'empêcher Antoine Griezmann de filer au but.

Pourtant Puma, l'équipementier de la Suisse, a plus globalement réussi un bon tournoi jusque-là. Sur les cinq équipes sponsorisées par la marque allemande, deux sont déjà qualifiées, l'Italie et la Suisse. La Slovaquie a son sort entre ses mains avant d'affronter l'Angleterre ce lundi. En cas de victoire, elle pourrait même prendre la première place du groupe. Enfin, l'Autriche est toujours en course pour une qualification après son nul arraché face au Portugal (0-0), tout comme la République Tchèque, revenue de très loin après avoir été menée 2-0 par la Croatie, avant d'égaliser sur un pénalty inscrit dans les arrêts de jeu.

Le site Inside World Football avait calculé avant les deux matchs de ce soir que Nike, l'équipementier des Bleus, dominait le match des marques jusque-là, juste devant Puma et Adidas. Après ce nul de la Suisse face à la France et la victoire de l'Albanie (Macron) sur la Roumanie (Joma), la tête du classement ne bouge pas, mais Macron gagne deux places, tandis que Joma occupe désormais la position de lanterne rouge.

Et pour les équipementiers, miser sur le bon poulain dans tournoi international peut rapporter gros. Lors de la Coupe du monde 2014, c'est Adidas qui avait dominé la compétition, en plaçant notamment deux de ses équipes (l'Allemagne et l'Argentine) en finale. Et comme l'expliquait alors France 24, les retombées peuvent être assez énormes en cas de bon parcours:

«Adidas a déjà commencé à fanfaronner à ce sujet. Le patron du groupe Herbert Hainer s’est félicité d’avoir déjà vendu deux millions de maillots de la Mannschaft en Allemagne et espère bien tirer le gros lot avec le nouveau maillot flanqué des quatre étoiles, synonymes du nombre de titres remportés par la sélection germanique. L’équipementier a aussi écoulé plus de huit millions de Brazuca à ce jour. En tout, grâce à la Coupe du Monde, Adidas a déjà généré deux milliards d’euros de revenus liés au football en 2014 et espère atteindre le montant record de 2,7 milliards d’euros.»

Il faudra au moins ça à Puma pour espérer que les spectateurs oublient ce match France-Suisse.

Grégor Brandy
Grégor Brandy (439 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte