Sports

«Les Tuche 2», billard, mots fléchés… Les loisirs préférés des Bleus pour évacuer la pression

Temps de lecture : 4 min

L'Euro 2016, c'est un mois de compétition si les Bleus vont au bout. Une période difficile pour les nerfs qui nécessite forcément des moments de détente, où chaque joueur possède son passe-temps favori.

Montage Twitter
Montage Twitter

Jeux vidéo, cartes, séries, sport… Si les Bleus forment la même équipe sur la pelouse ou pendant les entraînements, leurs occupations sont très différentes au moment d'évacuer la pression des matchs au Centre national du football de Clairefontaine (Yvelines) ou au cours des déplacements. À ce petit jeu des loisirs, chaque tricolore aurait sa spécialité, selon le livre de Dominique Sévérac La Face cachée des Bleus sorti en mai 2016.

1.Les geeks
Pogba et les autres

Que ce soit à Fifa ou à Football Manager, jeu de gestion d'un club de football sur lequel il avait été surpris lors d'un court déplacement en amical contre l'Angleterre, Paul Pogba a la réputation d'un geek plutôt doué. Manette dans les mains, il alignerait tous ses coéquipiers même si Antoine Griezmann, Eliaquim Mangala ou Yohan Cabaye peuvent tirer leur épingle du jeu. Ce dernier avait même emmené sa console et le jeu de tir Call of Duty pendant la Coupe du monde 2014 au Brésil pour se détendre entre deux matchs. «Aux commentaires de ces affrontements sur consoles, c'est toujours Blaise Matuidi qui s'y colle», précise Dominique Sévérac.

2.Les as des cartes
Le carré Evra, Mandanda, Sissoko, Matuidi

Quand il s'agit de faire un poker, un tarot, une belote, un rami ou même un président, Patrice Evra, Steve Mandanda, Moussa Sissoko et Blaise Matuidi ne sont jamais très loin. Il est fréquent de les surprendre en pleine partie sur les vidéos divulguées par la Fédération Française de Football ou l'entourage de Clairefontaine. Olivier Giroud ferait également partie de ce carré VIP des joueurs de cartes.

3.Les piliers de bar
Koscielny et Lloris sous le baby

Si l'Euro se jouait sur les tables de jeux peuplant chaque bar qui se respecte, Hugo Lloris et Laurent Koscielny auraient de grandes chances de l'emporter. Le capitaine des Bleus et le défenseur d'Arsenal font des miracles au baby-foot et surtout au billard où on les retrouve la plupart du temps dans les installations de Clairefontaine.

4.Le littéraire
Jallet, l'ami des mots

On ne peut pas dire que Christophe Jallet soit très bavard. Il fait même partie des joueurs les plus discrets de l'équipe de France, ne s'épanchant que très peu sur les réseaux sociaux. Il n'est pas facile de connaître ses passions ou ses activités préférés mais parfois l'occasion se présente. Ce fut le cas ce 14 juin au cours du déplacement des Tricolores à Marseille pour leur match contre l'Albanie où l'on apprend que le latéral lyonnais apprécie les mots croisés et les mots fléchés. Plus généralement, le Charentais apprécie la lecture, presque une exception au sein des 23 Bleus.

5.Les sériephiles
Entre hype et kitsch

Comme nous, les Bleus regardent des séries. Il faut dire qu'ils entrent parfaitement dans la tranche d'âge visée en priorité par les producteurs. Si, sans surprise, Games of Thrones s'impose comme LA série phare des joueurs de l'équipe de France (n'est-ce pas Paul Pogba), on trouve également au sein des 23 des addicts de séries un peu moins habituelles. C'est le cas de Moussa Sissoko, fan inconditionnel des Feux de l'amour «qu'on vient souvent titiller là-dessus car on sait qu'il est incorrigible et un peu à part avec cette vieille série normalement regardée par les mères des joueurs», explique Dominique Sévérac. Steve Mandanda fait aussi le choix de cette série kitsch tandis que Yohan Cabaye est un adepte de 24 Heures Chrono. Côté cinéma, Griezmann, lui, a donc regardé Les Tuche 2 avant d'affronter l'Albanie le mercredi 15 juin à Marseille.

6.Le sportif insatiable
Pogba prêt pour la reconversion

Si le débat pour désigner le meilleur joueur de l'équipe de France est toujours ouvert et sujet à multiples avis subjectifs, il est un sport où un athlète des Bleus est le numéro 1 sans contestation possible. Paul Pogba règnerait en maître incontesté du tennis de table, «malgré le très bon niveau des autres joueurs», prévient Dominique Sévérac. Le joueur de la Juventus de Turin se vante régulièrement de ses exploits auprès de ses coéquipiers «car c'est de la compétition. Même en dehors du terrain, il faut montrer que l'on a gagné de façon spéctaculaire et charrier les autres», ajoute Dominique Sévérac. Assez pour envisager une reconversion une fois sa carrière de footballeur terminée?

7.Les mélomanes
D'Indochine à Booba

C'est peut-être sur ce point que les goûts sont les plus divérgents. Si «Drunk In Love» de Jay-Z et de Beyoncé s'imposait lors du Mondial 2014 dans la playlist d'Hugo Lloris, Blaise Matuidi et Patrice Evra, quelques Bleus goûtent à autre chose que Booba. On retrouvait, par exemple, «Freed From Desire» de Gala chez Lloris, «Bitter Sweet Symphony» de The Verve dans les hits de Giroud, l'indétrônable «Billie Jean» de Michael Jackson dans le Macbook de Pogba et la non moins classique «L'Aventurier» d'Indochine avec Koscielny. Dans son livre, Sévérac cite également Jean-Jacques Goldman et Michel Sardou. Moins avouable? «C'est souvent les Evra, Pogba, Rami, Cabaye, véritables ambianceurs, qui vont imposer leurs goûts musicaux et mener la vie du groupe en organisant des petites fêtes, en étant au centre des jeux», note l'auteur de La Face cachée des Bleus. Et Deschamps dans tout ça? «Il va demander des nouvelles de la famille, du petit dernier, de la vie de couple, mais les goûts des joueurs ça ne l'intéresse pas trop», conclut Dominique Sévérac.

Newsletters

Lentement mais sûrement, le handicap se fait une place dans le jeu vidéo

Lentement mais sûrement, le handicap se fait une place dans le jeu vidéo

C'est désormais possible de mettre des raclées à FIFA avec une seule main ou d'enchaîner les combos sur Street Fighter en étant aveugle.

Mieux vaut faire votre séance de sport avant le petit-déjeuner

Mieux vaut faire votre séance de sport avant le petit-déjeuner

C'est une question d'insuline et de glycémie.

Le record du marathon a-t-il été battu grâce à des chaussures trop performantes?

Le record du marathon a-t-il été battu grâce à des chaussures trop performantes?

Depuis 2016, les records sur marathon se sont améliorés grâce à un modèle de baskets particulier. Certain·es y voient une remarquable innovation, d'autres un avantage inéquitable.

Newsletters