Tech & internetFrance

Slate.fr lance ses podcasts

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 23.06.2016 à 16 h 02

En plus de nos articles, vous trouverez désormais sur le site deux émissions: «Transfert» et «Titiou, Nadia et les sales gosses».

© Muglück pour Slate.fr

© Muglück pour Slate.fr

À l’automne 2014, comme tous les fans de radio américaine, je découvrais Serial: un podcast (de la radio faite directement sur internet) qui en 12 épisodes allait fouiller un fait divers vieux de quinze ans et mettre à jour toutes les incertitudes de l’affaire, au point de la faire réouvrir par la justice.

Serial a engendré une «révolution», selon la presse anglo-saxonne. Pas seulement parce qu’un reportage radio pouvait potentiellement changer le cours de la justice, mais parce que les codes du journalisme étaient renouvelés. Résultat: en février 2016, ce podcast avait été téléchargé plus de 80 millions de fois et le nom de Serial devenait aussi courant dans les conversations que ceux des séries True Detective ou The Affair, lancées la même année.

Cela montrait deux choses: que les podcasts avaient bien une utilité et un avenir. Ensuite qu’ils permettent de raconter des choses autrement. Un autrement auquel les auditeurs sont manifestement très réceptifs.

***

Quelques semaines après Serial, la société française entrait dans sa terrible année 2015, avec sa violence, ses morts, et ses répliques sociétales, politiques, ses questionnements et son besoin de sens. S’est posée alors à tous les médias cette question: comment raconter le monde? Comment mieux l’expliquer?

C’est là que s’est imposée, à Slate, l’envie de lancer des podcasts. De se servir de la force de la radio, média dans lequel les Français ont le plus confiance, mais en y associant la liberté et la créativité inhérentes au web, et en introduisant davantage de storytelling, en s’inspirant des codes narratifs associés à une révolution précédente: celle des séries télé.

Raconter des histoires individuelles, dites par ceux qui les ont vécues. Entendre dans les voix les singularités, les hésitations, les points de vue. Donner la possibilité aux gens de nommer le monde eux-mêmes, en passant par l'immédiateté et l'intimité du son.

Vous trouverez donc sur Slate.fr, désormais, en plus de nos articles, des sons, présentés en partenariat avec Audible.fr, société d’Amazon qui sponsorise ces nouveaux contenus, et dont le partenariat couvre les frais de production. Voici nos deux nouvelles séries:

1.«Transfert»

Des histoires de voisins, d’amour, de famille, de révélations, de secrets douloureux… Des histoires qui racontent le monde moderne, suscitent l’empathie, et par l’empathie la compréhension des autres et de la société. Un format narratif qui laisse la place à la parole individuelle en 20 à 30 minutes.

- Ecoutez le premier épisode ici

2.«Titiou, Nadia et les sales gosses»

L’émission sera présentée par Titiou Lecoq et Nadia Daam, deux auteures et signatures de Slate.fr et parlera de parentalité. Comment élève-t-on des enfants aujourd'hui que la famille se transforme, prend de nouvelles formes, que les modes de transmission se réinventent? Elles inviteront chaque mois une personne capable d’éclairer la thématique sous des aspects décalés ou inattendus.

- Ecoutez le premier épisode ici 

***

Et si vous vous dites que vous n’avez pas le temps pour ça, pensez à nous quand vous ferez la vaisselle, quand vous irez acheter de la soupe ou des vêtements, quand vous sortirez du bureau épuisé(e), que vous aurez besoin d’un sas de décompression, mais que vos yeux seront trop fatigués par l’écran d’ordinateur sur lequel vous viendrez de passer douze heures, pour se poser sur un livre, ou a fortiori sur votre page Facebook.

Les podcasts ont le pouvoir apaisant de vous extraire de la frénésie du monde. Ce qui reste sans doute la meilleure méthode pour tenter de le comprendre.

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (741 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte