Sciences / Culture

Qui est (vraiment) le meilleur des super-héros?

Temps de lecture : 2 min

Désolé, mais ce n'est pas Batman.

Une fresque de super-héros à New York | Cory Doctorow via Flickr CC License by
Une fresque de super-héros à New York | Cory Doctorow via Flickr CC License by

Établir un classement exhaustif et précis des meilleurs super-héros est une tâche bien difficile. Déjà parce qu'ils sont très nombreux, ensuite parce qu'il faut s'appuyer sur critères d'évaluation pertinents afin de les juger sur le même plan. Mais, ce n'est pas, pour autant, une mission impossible. Des étudiants de l'université de Leicester, au Royaume-Uni, viennent de le démontrer.

Dans une étude menée pendant près de sept ans –entre 2009 et 2016– et publiée dans le Journal of Physics Special Topics, ils ont mis en regard les forces et les faiblesses et établi un classement qui permet de mettre (enfin) en perspective les différents pouvoirs de ce super-héros que l'on peinait à départager jusque-là.

Voilà un aperçu de leur classement:

Ainsi, parmi les super-héros les «mieux équipés», on retrouve assez logiquement Superman. Il est suivi de près par Wolverine et Thor qui sont respectivement dotés d'un pouvoir de regénération et d'une force surhumaine. Mystique, personnage de l'univers de Marvel, figure également en bonne place dans ce classement, notamment grâce à son pouvoir de manipulation de ses propres gênes qui lui offre la possibilité d'emprunter les traits de n'importe quelle autre personne. Rien que ça.

Mais, si cette étude met en avant les super-héros les plus puissants, elle met également en valeur... les plus faibles. Et, désolé pour les fans, mais c'est Batman qui s'en sort le plus mal. Sans véritables pouvoirs, Batman doit donc se contenter de sa simple condition physique, de ses (bonnes) connaissances en matière de technologie ou de ses techniques de combat. Reste que, en comparaison aux autres super-héros, il ne fait pas vraiment le poids. «Dans la vraie vie, Batman ne survivrait pas à un atterrissage s'il venait à trébucher sur sa cape», résume, assez simplement, Gizmodo.

Slate.fr

Newsletters

Anna l'Anaconda, le serpent qui fait des bébés toute seule

Anna l'Anaconda, le serpent qui fait des bébés toute seule

Immaculée conception? Intrusion romantique d'un mâle? Non, juste une merveille de la biologie.

Peut-on apprendre à moins aimer le sucre?

Peut-on apprendre à moins aimer le sucre?

Des scientifiques entendent remodeler par un jeu vidéo des processus cérébraux qui nous font aujourd'hui plus de mal que de bien.

Et si avoir un but dans la vie permettait de vivre plus longtemps?

Et si avoir un but dans la vie permettait de vivre plus longtemps?

Il suffisait d'y penser.

Newsletters