Tech & internet / Économie

VIDÉO. GIFs, histoire d'un business

Temps de lecture : 2 min

Depuis que les GIFs existent, des entreprises ont tenté d'en tirer profit. Voici une petite histoire (en vidéo) de cette exploitation économique.

Sur les sites d'information, sur les réseaux dans lesquels vous êtes inscrits, dans vos conversations en ligne, dans vos mails... Les GIFs sont aujourd'hui partout. Ces images animées et hébergées en ligne, nées dans les années 1990, ont ouvert un nouveau marché. Au début des années 2000, par exemple, le site Animation Factory s'est lancé dans la production et la vente de GIFs, surtout utilisés à cette époque pour décorer et habiller des sites internet.

Mais, avec le temps, les internautes ont détourné les GIFs de leur objectif initial. En s'appropriant ces contenus, notamment à partir de vidéos disponibles en ligne, ils l'ont tranformé en objet de communication, explique Vox dans une vidéo qui retrace cette histoire d'un point de vue économique.

Grâce à des plateformes comme Tumblr ou Reddit, les GIFs se sont naturellement multipliés. Ils ont été massivement partagés, échangés à travers les conversations ou les échanges en ligne... À tel point qu'aujourd'hui, la valeur de Giphy –l'un des moteurs de recherche d'images animées le plus populaire sur internet– est estimée à près de 300 millions de dollars.

Le GIF est en pleine expansion, donc. Et cela n'est pas prêt de s'arrêter.

Slate.fr

Newsletters

Les faux comptes Facebook explosent après la fusillade de Santa Fe

Les faux comptes Facebook explosent après la fusillade de Santa Fe

Les premiers sont apparus à peine vingt minutes après l'annonce de l'attaque.

Aux États-Unis, Fortnite devient un vrai problème pour les joueurs de baseball

Aux États-Unis, Fortnite devient un vrai problème pour les joueurs de baseball

Les heures passées sur le jeu vidéo pourraient avoir une influence négative sur les performances des sportifs.

En 2018, on reconnaît un hit aux mèmes qu'il génère

En 2018, on reconnaît un hit aux mèmes qu'il génère

En 2018, les tubes ne se créent plus seulement avec des instruments, des lyrics et des micros. La partition la plus importante est maintenant celle qui se joue sur les réseaux sociaux.

Newsletters