Tech & internet

Le piratage massif de comptes Twitter de célébrités pourrait vous concerner

Repéré par Emeline Amétis, mis à jour le 09.06.2016 à 14 h 19

Repéré sur TechCrunch, Mashable, The Huffington Post

Après le piratage des comptes Twitter de Kylie Jenner, Lana del Rey et Mark Zuckerberg, ce pourrait être au tour du vôtre. Car les identifiants et mots de passe de 32.888.300 comptes Twitter ont fuité.

Capture d’écran de tweets de Kylie Jenner montrant que son compte avait été hacké

Capture d’écran de tweets de Kylie Jenner montrant que son compte avait été hacké

Après Linkedin et MySpace, c’est au tour de Twitter d’être massivement piraté. Cela ne vous a peut-être pas échappé: Mark Zuckerberg –le fondateur de Facebook–, Ev Williams –le cofondateur de Twitter–, Kylie JennerDrake, Katy Perry, Keith RichardsLana del Rey et bien d’autres ont vu leur compte être piraté en ce début du mois de juin.

Si les piratages des comptes de Mark Zuckerberg et Ev Williams ont tous deux été revendiqués par le groupe «OurMine» pour «tester la sécurité» de leurs cibles, un mystérieux internaute dont le pseudo est [email protected] a indiqué au site Leakedsource –spécialisé dans la découverte de fuites de données­– avoir dévoilé les identifiants, adresses e-mail et mots de passe de 32.888.300 comptes Twitter. Le pseudonyme «Tessa 88» était déjà impliqué dans une affaire similaire en date du 5 juin, qui concerne cette fois la vente de 100 millions d’identifiants VK, un réseau social russe.

Virus sur navigateur?

Contacté par TechCrunch, un porte-parole de Twitter a pourtant affirmé que le réseau social n’était pas victime d’une fuite de données: «Nous sommes sûrs que ces identifiants et mots de passe n’ont pas été obtenus par une fuite de données –nos systèmes n’ont pas été piratés.» Les cadres de Twitter suggèrent que les récents piratages de comptes de célébrités sont dus à une réutilisation des mots de passe de Linkedin et MySpace, lesquels avaient déjà fuité.

L’explication de LeakedSource diffère: il est possible qu’un virus soit passé par des navigateurs comme Chrome ou Firefox pour obtenir ces informations plutôt que par Twitter directement. Reste que, si les piratages des comptes Twitter, Linkedin et Pinterest de Mark Zuckerberg coïncident avec cette fuite (indirecte) de données Twitter, les identifiants et mots de passe du fondateur de Facebook ne faisaient pas partie de la base de données consultée par LeakedSource.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte