Monde

Prisons: une plaie mondiale

Temps de lecture : 2 min

Homme en prison
Homme en prison

Manfred Nowak, rapporteur spécial sur la torture pour l'ONU a rendu son 6e rapport à la commission chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles le 20 octobre: le constat est accablant. 10 millions de personnes vivent derrière les barreaux dans le monde, dont une grande majorité dans des conditions inhumaines, qui vont très souvent jusqu'à la torture.

M. Nowak a effectué 15 missions dans les prisons du monde pour compiler ce rapport. «J'ai découvert des situations que je n'aurais jamais pu imaginer» a-t-il déclaré. Parmi les lieux les plus choquants évoqués par le rapporteur on trouve la prison de Libertad, en Uruguay, qu'il définit comme un enfer où les détenus vivent au milieu du bruit et des odeurs d'excréments, où la violence règne en maître. Suite au passage de M.Norwak, le gouvernement uruguayen a promis la fermeture de la prison.

La Guinée équatoriale en revanche a rejeté ce rapport, qui épinglait ses prisons: surpeuplées, dépourvues de toilettes, ces lieux sont le théâtre d'une violation permanente des droits de l'homme.

Certaines prisons sont restées inaccessibles pour Manfred Norwak, notamment les prisons secrètes des pays arabes: ce n'est qu'à travers les témoignages d'anciens prisonniers que le commissaire des Nations Unies a pu reconstruire les violences physiques qu'on y appliquait.

M. Norwak a rapporté également le problème du million d'enfants qui sont privés de liberté et a évoqué la condition des enfants palestiniens détenus de façon préventive dans les prisons israéliennes.

Par ailleurs, le rapporteur spécial a également critiqué les pays occidentaux où ce sont les migrants «et autres sans-papiers» qui se trouvent emprisonnés dans des conditions indignes.

[Lire l'article complet sur le site de l'ONU]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: un homme en prison, Wikimedia

Newsletters

Salman Rushdie, symbole des lignes de faille cachées entre Orient et Occident

Salman Rushdie, symbole des lignes de faille cachées entre Orient et Occident

La fatwa lancée contre lui en 1989 a transformé l'auteur en icône culturelle représentant l'importance de la liberté d'expression de l'écrivain.

En Floride, une orpheline de 16 ans, jugée «pas assez mûre», est privée d'IVG

En Floride, une orpheline de 16 ans, jugée «pas assez mûre», est privée d'IVG

Une décision confirmée en appel malgré les réticences de l'un des juges.

Stromboli, l'île volcanique au pouvoir de destruction absolu

Stromboli, l'île volcanique au pouvoir de destruction absolu

Au mois de mai, l'équipe de tournage d'une série italienne a mis le feu au volcan. Un acte imprudent d'humains qui ont voulu singer la colère rouge d'Iddu, auquel on ne peut s'empêcher d'attribuer une personnalité mi-humaine, mi-divine.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio