Santé / Boire & manger

Un verre à vin plus grand encourage à boire plus

Temps de lecture : 2 min

Pour une même quantité de vin, on boit plus rapidement et on recommande plus vite si la boisson est servie dans un grand verre.

«J’ai besoin d’un verre» | Mohamed Aymen Bettaieb via Flickr CC License by
«J’ai besoin d’un verre» | Mohamed Aymen Bettaieb via Flickr CC License by

De précédentes études ont montré qu’une plus grande assiette pousse à manger davantage. Des chercheurs de l’Université de Cambridge ont voulu savoir ce qu’il en était pour une boisson alcoolisée, le vin. D’après leur étude, publiée dans la revue BMC Public Health, un grand verre pousse plus à la consommation qu’un verre standard, même si les deux contiennent exactement la même dose de liquide.

Pour observer l’influence de la taille de la vaisselle sur la consommation d’alcool, l’équipe de scientifiques a réalisé une étude dans un bar-restaurant de Cambridge, The Pint Shop. Pendant seize semaines, les patrons de l’établissement ont changé la taille des verres à vin tous les quinze jours (sans modifier la quantité de vin versée dedans), alternant régulièrement entre les verres standard (300 mL), les plus grands (370 mL) et le plus petits (250 mL).

Résultat: les chercheurs ont calculé que l’utilisation des grands verres a conduit à une augmentation de 9,4% du volume des ventes de vin, par rapport aux jours où les verres standard étaient utilisés. L’effet a été encore plus fort dans la zone du bar, en comparaison avec la zone réservée au restaurant. Par contre, les différences entre les petits verres et les verres standard n’étaient pas significatives.

Illusion de la quantité

Rachel Pechey, l’une des auteurs de l’étude, analyse dans un communiqué:

«Nous avons constaté que l’augmentation de la taille des verres à vin, même sans augmenter la quantité de vin, conduit les gens à boire plus. Les raisons ne sont pas évidentes, mais l’une des explications pourraient être que des grands verres changent notre perception de la quantité de vin, ce qui nous conduit à boire plus rapidement et à commander plus. Mais il est intéressant de noter que nous n’observons pas l’effet inverse quand nous sommes passés à de plus petits verres.»

Sa collègue Theresa Marteau suggère une autre explication dans un article de Time Magazine, en plus de l’illusion de la plus petite quantité: peut-être que les gens préfèrent simplement le vin dans un grand verre, censé développer ses qualités, et donc en boivent plus.

En tout cas, cette dernière, directrice de l’Unité de recherche sur les comportements et la santé à l’Université de Cambridge, pense que ces résultats pourraient avoir des applications dans le domaine de la santé publique:

«Cela suggère qu’éviter d’utiliser des grands verres à vin pourrait réduire les quantités bues par les gens. Nous devons faire plus de recherches pour confirmer cet effet, mais, si c’est le cas, nous devrons réfléchir à comment cela pourrait être mis en œuvre. Par exemple, pourrait-on ajouter aux critères de l’obtention de la licence pour vendre de l’alcool que tous les verres soient en dessous d’une certaine taille?».

Newsletters

Le mal du siècle: comment soigner les douleurs lombaires?

Le mal du siècle: comment soigner les douleurs lombaires?

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le repos n'est pas une solution contre la lombalgie, une inaction prolongée pouvant mener à une aggravation des douleurs.

Le Covid a-t-il mis fin aux grosses fêtes de mariage?

Le Covid a-t-il mis fin aux grosses fêtes de mariage?

On va enfin cesser d'inviter ces cousins et cousines dont on se fiche bien.

Déjà saturés, les services pédiatriques craignent le pire pour cet hiver

Déjà saturés, les services pédiatriques craignent le pire pour cet hiver

Le plan blanc devrait être déclenché dans les prochains jours dans au moins un service d'Île-de-France.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio