Monde

Ces cinq années où les anti-crise ont tout raflé en Europe du Sud

Bruno Cravo, mis à jour le 07.06.2016 à 14 h 35

Les bons scores du mouvement 5 Étoile en Italie confirment le succès des mouvements populaires nés de la récession dans le sud du Vieux Continent.

Beppe Grillo en Italie I ANDREAS SOLARO / AFP

Beppe Grillo en Italie I ANDREAS SOLARO / AFP

De la France à l'Autriche en passant par l'Allemagne, on parle beaucoup de la montée des mouvements d'extrême droite. L'Europe du Sud, elle, semble présenter une autre facette de cet écroulement des partis traditionnels. En Grèce, en Espagne ou en Italie, les mouvements contre l'austérité ont su capitaliser sur des éléments et des positions favorables à leur ascension pour faire de l'Europe du Sud l'épicentre de la contestation des politiques européennes.



 

 


Bruno Cravo
Bruno Cravo (41 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte