Science & santéDouble XTech & internetParents & enfants

Les femmes enceintes qui n’ont pas de ventre, nouvelles stars d’Instagram

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 07.06.2016 à 10 h 45

Repéré sur New York Magazine

Sur Instagram, les «fit moms» se vantent d’avoir des petits ventres musclés à huit mois de grossesse.

Montage réalisé par Slate.fr de photos de «fit moms» postées sur Instagram

Montage réalisé par Slate.fr de photos de «fit moms» postées sur Instagram

En 2013, le monde découvrait Maria Kang, la mère aux abdos musclés qui posait fièrement avec ses trois enfants de moins de 3 ans et demandait aux femmes: «C’est quoi votre excuse?» Son défi avait énervé beaucoup de gens, mais, depuis, elle a capitalisé sur son image de culpabilisatrice avec un livre sur son régime «zéro excuse» et un petit passage dans une émission de téléréalité.

Sur Instagram, de nombreuses autres mères ont suivi son exemple et le mouvement se rassemble désormais sous le hashtag #fitmom, les «mamans en forme» qui exhibent leur petit ventre musclé à huit mois de grossesse. Elles attirent à la fois l’admiration et l’indignation des internautes, un cycle dont profite la presse people américaine, qui suit assidûment leurs corps pré- et post-accouchement.

Parmi les articles récents sur le phénomène, on pouvait lire «Le mannequin Sarah Stage, qui a choqué le monde avec son petit ventre de grossesse, répond aux haters» ou encore «Trois jours après le terme de sa grossesse, elle soulève des haltères de 50 kilos».

Fitness

Contrairement à la majorité des femmes, les «fit moms» sont des pros qui travaillent dans le milieu du fitness et qui donnent donc souvent une image peu réaliste de ce qui est possible quand on n’a pas plusieurs heures par jour à dédier à son corps.

Comme l’explique la journaliste Allie Jones dans New York Magazine, certaines d’entre elles, comme Chontel Duncan (567.000 followers sur Instagram) et Hannah Polites (1,3 millions de followers), sont devenues célèbres pour leur ventre particulièrement petit durant la grossesse. Ici, l’Australienne Hannah Polites, à six mois et demi:

 

A photo posted by hannahpolites (@hannahpolites) on

 

 

Et Chontel Duncan, qui est coach de fitness, une semaine avant le terme:

 

BUMP UPDATE 39 weeks.... Only 7 days to go I have hung up the gloves & sneakers Had my last session Monday night, absolutely LOVED it, had great energy, flexibility & recovery... but my instincts told me that this should be my last @hiit_australia class. It's hard to explain but you just know your body & it's almost like you have this bizarre connection with it where it tells you... Anyways I am proud of my journey, SO proud of Little D & couldn't have wished for a better experience. Now for the waiting game till our D Day! My husband has been incredible, foot rubs, sneaking off to work so I get a sleep in, making sure everything is ready, always turning up to our OB appts with a bucket full of Q's, going over everything we need to do when the day finally arrives & always asking me how I an his son are. Seriously couldn't have done it without him My final challenge is accepting that I have to take time off from work, I can't run the classes, can't train in them, can't control the office & oversee that everything is running smoothly... I have other priorities now & until Little D arrives I cannot structure or plan out a new routine until then. I have no idea how I will make it work, but I just know it will. I love my job, I love the atmosphere, I love the people, I love being productive, busy & achieving. So now it's time to step out for a second & challenge myself to master running a business whilst being the best mum a possibly can for my little man. Is crazy to think that soon I won't have my bump... Little D I cannot wait to meet you "First glimpse of him will be on my snap chat chontelduncan"

Une photo publiée par ChontelDuncan (@chontelduncan) le

 

Si les obstétriciens disent que continuer à faire du sport n’est en général pas dangereux pendant la grossesse, une prise de poids trop limitée peut par contre être problématique. Sur Slate.com, Elissa Strauss rappelle qu’aux États-Unis environ 30% des femmes enceintes ne prennent pas assez de poids pendant leur grossesse, ce qui peut être néfaste pour le développement du fœtus.

Si ce n’est par leur petit ventre musclé, les «fit moms» tentent de se distinguer par leurs abdos tablettes de chocolat une semaine après l’accouchement, comme ici:  

 

Ou encore, ici, Chontel Duncan, cinq jours après avoir accouché.

 

A photo posted by ChontelDuncan (@chontelduncan) on

 

Et une fois que les bébés sont assez grands, la dernière tendance est d’utiliser son marmot comme haltère pour continuer à sculpter son corps. Ici, la gymnaste américaine Corey Hartung incorpore son bébé dans son enchaînement de gym:

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte