Sciences / Santé

La prochaine étape de notre évolution est de devenir cyborgs

Temps de lecture : 2 min

L'implantation croissante de prothèses cybernétiques dans notre cerveau encourage la naissance d'«hommes-machines».

Extrait de la saga Terminator.
Extrait de la saga Terminator.

Ce n'est pas encore Terminator, mais nous y sommes presque. Le recours fréquent aux prothèses cybernétiques neurologiques redéfinit le rapport entre l'homme et la machine comme le présente un article de Quartz. Notre évolution nous rapproche de plus en plus du célèbre cyborg de James Cameron.

«L'avènement des interfaces cerveau-machine peut forcer l'homme à redéfinir où se trouve son humanité; cela peut brouiller la frontière entre l'homme et la machine», estime Arthur Saniotis, chercheur à l'école de médecine de l'université d'Adélaïde. Il est avec Maciej Henneberg l'auteur du livre The Dynamic Human.

Dans la préface du livre, Robert Eckhardt, professeur de génétique du développement et de la morphologie évolutionniste à l'université Penn State, note qu'environ 59.000 personnes sont déjà équipées de prothèses neurologiques à travers le monde. À l'avenir, il pense que ces «technologies d'amélioration cognitive» toucheront un public encore plus large.

Puces dans le cerveau

Si la technologie permet déjà de se faire assister notamment avec les prothèses auditives ou les membres bioniques devenus assez communs, les implants de puces dans notre cerveau marquent la véritable tournant dans notre évolution. Le musicien Neil Harbisson, daltonien, «entend les couleurs» grâce à puce implantée dans son crâne qui lui donne une fréquence de son pour chaque couleur.

Le musicien Neil Harbisson équipé d'une prothèse neurologique via Flickr

De nombreuses entreprises s'intéressent aux «neuropuces». C'est par exemple le cas de la firme américaine SpaceX et son PDG mordu d'innovation Elon Musk qui a indiqué qu'il pourrait à l'avenir se lancer sur ce marché. Créer un système glissé dans le cerveau capable de nous faire interagir avec les circuits électroniques, améliorer la reconnaissance ou compenser les pertes de capacités cognitives dues aux vieillissement sont autant de pistes à explorer. Les étapes ultimes de notre évolution en cyborg?

Newsletters

L'océan Arctique n'a pas encore gelé et l'on devrait s'en inquiéter

L'océan Arctique n'a pas encore gelé et l'on devrait s'en inquiéter

La glace en mer de Laptev, près de la Sibérie, a du mal à se reconstruire.

Comme nous, les chimpanzés réduisent leurs bandes de potes en vieillissant

Comme nous, les chimpanzés réduisent leurs bandes de potes en vieillissant

Ils seraient aussi moins agressifs avec l'âge.

Un scarabée qui résiste au poids d'une voiture inspire les ingénieurs

Un scarabée qui résiste au poids d'une voiture inspire les ingénieurs

Des scientifiques étudient ce spécimen pour adapter ses propriétés à la création de structures plus solides.

Newsletters