Sciences

Comment la domestication du chien a changé le destin des hommes

Temps de lecture : 2 min

Loups Wikimedia Common
Loups Wikimedia Common

Il y a des dizaines de milliers d’années, avant l’internet, avant la révolution industrielle, avant la littérature et les mathématiques, avant le bronze et le fer, avant même la naissance de l’agriculture, l’homme a noué une alliance inattendue avec un autre animal: le loup gris. Le destin des deux espèces s’est trouvé étroitement lié et transformé. Les loups ont changé de physiologie et de comportement. Leurs cranes, leurs dents et leurs pattes se sont réduits. Ils sont devenus plus dociles, moins agressifs et moins craintifs. Ils ont appris à lire et comprendre les expressions humaines. Ils sont devenus des chiens.

Ils ont été, de loin, le premier animal que l’homme a domestiqué et en fait le premier pas que notre espèce a fait pour contrôler et subjuguer la nature explique un long et passionnant article de The Atlantic. Nous avons élevé des chiots avant d’élever des vaches, des chats, des poulets, des cochons et des moutons, avant même que nous plantions du riz, du blé, de l’orge ou du maïs, avant que nous transformions le monde.

Une autre relation avec le monde naturel

«Si l’espèce humaine n'avait pas domestiqué les animaux, nous serions probablement aujourd’hui quelques millions sur la planète au maximum», explique l’archéologue et généticien Greger Larson de l’Université d’Oxford. «Nous sommes 7 milliards, nous avons changé le climat, nous voyageons, nous avons la technologie, l’innovation, la civilisation… La domestication a changé la terre et les chiens ont été les premiers».

L’histoire humaine a vraiment totalement changé avec la domestication du chien estime Greger Larson. Jusque-là «nous n’étions pas différents des autres primates. Nous changions notre environnement, mais pas à une autre échelle qu’une horde d’éléphants. Et puis nous nous sommes alliés avec un groupe de loups. Ils ont changé notre relation avec le monde naturel».

Reste à savoir précisément quand, où et comment nous avons domestiqué des loups. Les questions restent aujourd’hui plus nombreuses que les réponses. Certains chercheurs estiment que la domestication a commencé il y a moins de 18.000 ans et d’autres il y a plus de 30.000 ans. Certains estiment que cela a commencé en Europe et d’autres au Moyen-Orient ou à l’est de l’Asie. Une très grande enquête génétique a été lancée et devrait nous apporter des réponses incontestables. D’ores et déjà, les scientifiques sont d’accord sur un point: tous les chiens, du dogue au caniche, sont des descendants de loups.

Mais l’histoire est d’autant plus compliquée qu’il semble en fait, selon Greger Larson, que les chiens ont été domestiqués à deux reprises. Il y a des milliers d’années à l’ouest de l’Europe et en Asie, les hommes auraient domestiqué presque en même temps des loups gris. A cette époque sont ainsi apparus deux espèces distinctes de chiens. Et à l’époque de l’âge du Bronze, il y a 5.000 ans, l’espèce de chiens apparue à l’est a migré à l’ouest avec les cavaliers qu’ils accompagnaient. Ces chiens venus de l’est se sont mélangés avec ceux de l’ouest et les ont en grande partie remplacés. Aujourd’hui, les chiens de l’ouest sont pour la plupart des descendants des chiens de l’est, seuls 10% sont liés à l’espèce ancienne des chiens de l’ouest.

Slate.fr

Newsletters

Je suis colère, donc je suis

Je suis colère, donc je suis

Dans les sciences, la sphère féministe ou en politique, le règne de l'esprit cartésien vacille.

Voir une étoile exploser, à l'œil nu et en plein jour, c'est possible

Voir une étoile exploser, à l'œil nu et en plein jour, c'est possible

Le phénomène reste rarissime.

Ce que vous humez quand la pluie tombe

Ce que vous humez quand la pluie tombe

Vous pensiez que l’eau tombée du ciel n’avait pas de senteur?

Newsletters