Boire & manger / Monde / Égalités

À Tbilissi, des ultras attaquent un café vegan avec des saucisses

Temps de lecture : 2 min

Les militants d’extrême droite voient ce café vegan comme un repaire d’étrangers et de personnes LGBT.

Le Kiwi café est un établissement vegan et progressiste de la capitale géorgienne | Capture d’écran Facebook
Le Kiwi café est un établissement vegan et progressiste de la capitale géorgienne | Capture d’écran Facebook

Une quinzaine d’ultranationalistes géorgiens ont attaqué un café vegan en plein centre de Tbilissi le 29 mai, rapporte The Telegraph. Pour ces militants d’extrême droite, ce genre d’établissement représente un lieu de contre-culture étrangère contraire aux traditions du pays.

Un communiqué publié sur la page Facebook de Kiwi Cafe précise que les assaillants étaient armés de diverses viandes: «Ils ont sorti des viandes grillées, des saucisses et du poisson et ont commencé à les manger puis à nous les jeter dessus et ils se sont mis à fumer.»

Selon ce post, ces mêmes militants étaient venus dans le quartier un mois plus tôt et demandé à un commerçant voisin si des étrangers et des membres de la communauté LGBT fréquentaient le café.

L’établissement attire en effet des clients étrangers et certains des employés sont d’origine étrangère. Lors des commémorations marquant l’indépendance de la Géorgie trois jours avant l’attaque, des centaines d’extrémistes nationalistes ont défilé en criant des slogans comme «Les Géorgiens pour la Géorgie».

Néonazis

Les propriétaires du café ont depuis lancé un appel à la solidarité, expliquant qu’ils sont l’objet d’hostilité à cause de leur mode de vie, de leurs idées progressistes et de leur défense des droits des personnes LGBT.

Selon le propriétaire de l’établissement, les assaillants sont des néonazis membres du groupe Bergmann, du nom d’un bataillon de soldats géorgiens qui se sont battus du côté de l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Comme l’explique Radio Free Europe, certains résidents de Tbilissi, la capitale du pays, craignent que ce genre d’incidents ne soit le symptôme d’une résurgence du nationalisme dans le pays.

Selon les témoins présents, les militants antivegan sont partis avant l’arrivée des forces de l’ordre, et les policiers ont interrogé les clients et les employés du café. «Comme la plupart des employés et de nombreux clients ont des piercings et des crêtes, la police pensait qu’ils étaient responsables des problèmes», a expliqué un témoin sur sa page Facebook.

Newsletters

Manger épicé, un symbole de virilité (selon les hommes)

Manger épicé, un symbole de virilité (selon les hommes)

Le piment serait-il un pénis de substitution?

Aux Lyonnais, près de l'Opéra Comique, et dix autres excellents bistrots parisiens

Aux Lyonnais, près de l'Opéra Comique, et dix autres excellents bistrots parisiens

Des adresses hautement recommandables pour faire vibrer les papilles et se réchauffer le cœur.

Bushmills, l’Irish whiskey qui a le goût de l’histoire

Bushmills, l’Irish whiskey qui a le goût de l’histoire

L’une des plus anciennes distilleries de whiskey encore en activité, The Old Bushmills Distillery, a traversé les siècles à hauteur d’homme et de femme, avec ses moments de gloire et ses blessures. Pour mieux le raconter dans ses bouteilles.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio