Culture / Égalités

Disney est-il prêt à (enfin) embrasser la cause LGBT?

Temps de lecture : 2 min

Le studio est sous pression.

Extrait de la bande-annonce du «Monde de Dory»
Extrait de la bande-annonce du «Monde de Dory»

Une courte séquence dans la bande annonce du Monde de Dory a lancé la rumeur. Y aurait-il un couple de lesbiennes représenté dans la suite des Aventures de Nemo? Un couple de femmes homosexuelles avec enfant!

Pour l'heure, rien n'est confirmé. Certains avancent que ses deux femmes pourraient très bien être simplement amies ou bien l'une être celle qui garde l'enfant de l'autre. Mais la pression pour que le studio Disney offre une meilleure représentation aux personnes LGBT ne cesse d'augmenter.


Comme l'explique le Guardian, l’Alliance gay et lesbienne contre la diffamation aux États-Unis (Gladd) a ouvertement critiqué Disney il y a quelques jours sur ce point. En 2015, sur onze films produits par le studio, aucun personnage n'était homosexuel. La Gladd a expressément suggéré, par exemple, que le prochain épisode de la franchise Star Wars s'ouvre à des histoires gays ou lesbiennes.

En début d'année, internet bruissait d'une possible relation entre Finn (John Boyega) et Poe (Oscar Isaac) du fait de leur complicité dans Le Réveil de la force. Une hypothèse renforcée par un tweet du réalisateur de l'épisode VIII, Rian Johnson.

Plus récemment, toujours sur Twitter, des internautes lançaient une campagne pour faire d'Elsa, la Reine des neiges, la première héroïne ouvertement homosexuelle de l'histoire de Disney.


Au moment de la sortie du premier volet de ses aventures –le second est en cours de production–, des conservateurs américains suspectaient d'ailleurs le film et sa chanson «Let it Go» de promouvoir secrètement l'homosexualité. D'ailleurs, pour certains, même si rien n'est dit à l'écran, Elsa est déjà une lesbienne qui s'ignore.

Et si ce n'est pas exactement le cas, il y a le grand blond barbu Oaken qui salue dans une scène sa famille, celle-ci étant composée à l'image d'un homme et plusieurs enfants.


Bref, si récemment, les films Disney ont laissé des interprétations plus ouvertes que par le passé, l'heure est sans doute venue pour le studio d'embrasser plus largement la cause LGBT.

Newsletters

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

La dernière sorcière de Salem, graciée 329 ans après sa condamnation à mort

Elle vient d'être innocentée grâce au travail d'une classe de collégiens du Massachusetts.

Festival de Cannes, jour 12: «Showing Up», doux éclair avant la fin du show, et derniers éclats

Festival de Cannes, jour 12: «Showing Up», doux éclair avant la fin du show, et derniers éclats

Au dernier jour du festival et en attente du palmarès, éclairages sur quelques œuvres mémorables, dont le nouveau film de Kelly Reichardt et d'autres réalisations inspirées par l'histoire personnelle de leurs réalisateurs et réalisatrices.

«Godland», le film qui aurait dû avoir la Palme d'Or

«Godland», le film qui aurait dû avoir la Palme d'Or

Sélectionné dans la section Un Certain Regard, ce film islandais s'est démarqué comme l'œuvre majeure du Festival de Cannes 2022.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio