Santé

À 96 ans, il met enfin en pratique la méthode qu'il a inventée pour sauver de l'étouffement

Temps de lecture : 2 min

Le docteur Heimlich n'avait jamais eu l'occasion de l'essayer en vrai. C'est chose faite dans sa maison de retraite.

La méthode Heimlich permet de libérer les voies aériennes obstruées par un corps étranger | Rocky Sun via Flickr CC License by

Sa méthode a prouvé son efficacité dans le monde entier depuis quarante-deux ans, mais il ne l'avait jamais essayé lui-même, comme l'explique le Guardian. Le docteur Heimlich a décrit en 1974 la méthode Heimlich, qui permet de libérer les voies aériennes obstruées par un corps étranger dans le cas d'un étouffement qui ne laisse plus passer l'air. Elle fait désormais partie des gestes de premier secours enseignés partout dans le monde.

S'il a montré de nombreuses fois comment pratiquer sa manœuvre qui porte son nom dans le cadre de cours de médecine, le chirurgien a du attendre ses 96 ans pour la pratiquer pour la première fois. Dans une interview au Cincinnati Enquirer, il a expliqué avoir testé avec succès sa méthode quelques semaines auparavant sur une autre résidente de sa maison de retraite. La femme de 97 ans s'étouffait avec une bouchée de hamburger. Elle est désormais saine et sauve.

Slate.fr

Newsletters

Trop de femmes ont honte des pertes blanches au fond de leur culotte

Trop de femmes ont honte des pertes blanches au fond de leur culotte

Nombreuses sont celles qui, dans un contexte sexuel, vont tout faire pour cacher les sécrétions qui tapissent leurs sous-vêtements. Ce geste n'est pas sans conséquence.

«Lorsque je lui demande du plus sérieux, c'est silence radio»

«Lorsque je lui demande du plus sérieux, c'est silence radio»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Alicia, qui aimerait que ce qui fut une relation extra-conjugale se transforme en quelque chose de plus solide.

Il existe enfin des vêtements adaptés à la ménopause

Il existe enfin des vêtements adaptés à la ménopause

Et aussi des produits cosmétiques spécifiques.

Newsletters