France / Économie

Méfiez-vous des cartes, la pénurie d'essence en France n'est pas si grave

Temps de lecture : 2 min

Malgré le manque de carburant dans les stations-service, plusieurs éléments permettent d'affirmer que la pénurie d'essence que connaît la France n'est pas alarmante.

«On est loin d'une pénurie nationale», déclarait ce 26 mai 2016 sur France Info Francis Duseux, président de Union française des industries pétrolières (Ufip). Malgré la hantise de la pompe vide, les jerrycans qui se remplissent, les queues interminables à la station, ça devrait aller. Pourtant, difficile d'être passé à côté de la question «Tu as fait le plein?» ces derniers jours alors que plusieurs des huit raffineries que compte la France restent perturbées, impliquant environ un tiers des stations-service sur tout le territoire.

Dès les premières annonces de blocage des usines de raffinage, dans la semaine du 16 mai 2016, les utilisateurs de l'application Mon-Essence, premier comparateur de prix à la pompe participatif en France, signalent des prix à zéro, montrant ainsi que certains combustibles ne sont plus disponibles notamment à la suite du blocage de la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique).

Face aux 300 pénuries relevées au soir du 19 mai, le cofondateur de l'application Pierre Auclair décide de créer une carte le 20 pour suivre, en temps réel, l'approvisionnement des stations. Elle est basée sur les signalements du réseau Mon-Essence qui compte entre 350.000 et 500.000 utilisateurs mais comporte quelques erreurs.

Manque de fiabilité des données

Misant sur la seule bonne foi des automobilistes, Pierre Auclair reconnaît «une partie irrationnelle dans les données car nous ne vérifions pas les informations livrées par les usagers». S'il affirme que l'ensemble «reste cohérent par rapport aux raffineries touchées», il n'est pas rare de relever des erreurs. Nous avons contacté plusieurs stations-service signalées en pénurie complète sur la carte ce jeudi 26 mai après-midi. À de multiples reprises les gérants ont assuré qu'ils disposaient de carburant comme à la Total de Sannois (Val-d'Oise) ou encore à la Total située avenue du Maine dans le XVe arrondissement de Paris dont le réapprovisionnement a été effectué «le matin même à cinq heures du matin».

Des contradictions que reconnaît Pierre Auclair. Il souhaite «trouver un système pour affiner les informations dans les prochains jours». Pour ne rien arranger, 10.248 stations sont recensés sur la carte soit environ 1.000 de moins que les 11.269 recensées par l'Ufip en 2015. Dernier point noir, une station-service apparaît sur la carte dès qu'un seul carburant manque à l'appel, donnant une ampleur supplémentaire à l'ensemble qui couvre désormais toute la France.

Vers un retour à la normale

Autre nouvelle encourageante pour le retour des carburants, la fin progressive des blocages de raffineries menée par les forces de l'ordre ces derniers jours notamment dans le Grand Ouest. Ces interventions ont permis la levée des restrictions de carburant à vingt ou trente euros décidées par la plupart des préfectures des régions Pays de la Loire, Bretagne et Normandie le 20 mai.

Motif supplémentaire pour se rassurer, Alain Vidalies, secrétaire d'État chargé des transports, a confirmé le recours aux stocks stratégiques de carburant le 25 mai 2016. Estimés à un peu plus de dix-sept millions de tonnes de pétrole brut, ils permettraient d'assurer le maintien des carburants pendant 115 jours. Finalement, la plus grande incertitude quant à la pénurie concerne ceux qui, paniqués, consommeraient entre trois et cinq fois plus d'essence à en croire les dires de Francis Duveux. Une façon d'être littéralement à côté de ses pompes.

Bruno Cravo Journaliste

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters