Tech & internetEconomie

Selfie, bikini, milliers d’abonnés puis publicités: la recette pour faire fortune sur Instagram

Repéré par Bruno Cravo, mis à jour le 26.05.2016 à 12 h 39

Repéré sur Bloomberg

La technique de femme-affiche publicitaire sur les réseaux sociaux se répand et peut rapporter gros.

Caitlin O’Connor faisant la promotion auprès de ses 282.000 abonnés du complément alimentaire Amino le 28 avril 2016 | Capture d'écran Instagram

Caitlin O’Connor faisant la promotion auprès de ses 282.000 abonnés du complément alimentaire Amino le 28 avril 2016 | Capture d'écran Instagram

Selfie avec filtre, bikini fluo, pot de protéines en poudre exhibé fièrement, voilà l’archétype du post Instagram qui mène à la richesse. Bloomberg dévoile les techniques de ces jeunes femmes à la plastique parfaite devenues riches en jouant les pancartes publicitaires sur les réseaux sociaux. C’est le cas de Caitlin O’Connor, actrice américaine de 26 ans, 282.000 abonnés sur Instagram au compteur en mai 2016.

«Les réseaux sociaux ont construit 100% de ma carrière», reconnaît-elle. La jeune femme sait combiner les différentes plateformes sociales comme Facebook, Twitter ou Snapchat pour faire grimper son audience et accéder au tant désiré statut d’influenceur, dont les comptes dépassent les 100.000 followers. Car les marques raffolent de ces «big boss» d’internet pour faire la publicité de leurs produits, attirées par le public jeune présent sur ces applications et difficile à atteindre par d’autres biais.

E-marketing

Sur Snapchat, O’Connor pose régulièrement pour le compte aux frontières de l’érotisme ArsenicTV, où des femmes aux mensurations de mannequin se pavanent en petite tenue et qui atteint chaque jour le demi-million de visualisations. Une décision qui lui a fait gagner 100.000 abonnés sur Instagram depuis sa première apparition.

«Yo ArsenicTV est délirant: on ne veut pas rater un snap»

Forte de ses dizaines de milliers d’abonnés, elle entre régulièrement en contact avec des marques en tout genre pour proposer des services d’e-marketing. Elle a par exemple fait la promotion du complément alimentaire Amino ou de la literie estampillée Casper.

Et cette démarche paie grassement. Chaque publication de Caitlin O’Connor lui rapporte environ 300 dollars. En temps normal, elle touche entre 6.000 et 10.000 dollars par mois grâce à ses posts quotidiens sur Instagram. Selon Daniel Saynt, PDG de Socialyte, agence spécialisée dans les castings d’influenceurs pour des campagnes publicitaires, environ 100.000 personnes auraient déjà adopté cette nouvelle façon de faire fortune grâce aux réseaux sociaux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte