Culture

Dès 2008, un fan de «Game of Thrones» prédisait pourquoi Hodor ne disait qu'«Hodor»

Temps de lecture : 2 min

Le reste de sa théorie était moins réussi.

HBO
HBO

AVERTISSEMENT SPOILERS: Cet article révèle des informations concernant le cinquième épisode de la saison 6 de «Game of Thrones».

Si vous n'avez pas encore vu le cinquième épisode de la sixième saison de Game of Thrones, il est encore temps de faire demi-tour.

Pour les autres, vous savez que nous avons très probablement dit adieu à Hodor à la fin de cet épisode, alors que le géant bloquait la porte, laissant le temps à Bran et Meera de s'échapper.

Et c'est donc à la suite de cet épisode que l'on a pu comprendre pourquoi le seul mot que prononçait Hodor était «Hodor». Alors qu'il est encore dans le passé, Bran entend Meera lui dire de revenir avec eux pour prendre possession du corps d'Hodor et les aider à s'enfuir. Hodor n'étant pas vraiment du genre à se battre, Bran devait prendre possession de son esprit (et de son corps) pour les aider à fuir devant les Marcheurs Blancs. Alors que Meera, Bran et Hodor s'échappent, Meera demande à Hodor de «tenir la porte» («Hold the door»), et Bran s'étant emparé des esprits du jeune Hodor et du Hodor du futur, «il a foutu en l'air l'esprit d'Hodor», souligne Vox.

Tout cela amène notamment le site américain à se pencher sur deux théories assez populaires sur reddit qu'on vous laissera découvrir par vous-mêmes, et qui laissent penser qu'en retournant dans le passé, Bran a pu influencer des événements clés dans les luttes de pouvoir pour le trône de fer.

La théorie du liftier

Pour en revenir à Hodor, Mashable a remarqué qu'un utilisateur du wiki de A Song of Ice and Fire [un wiki tenu par des fans des romans Game of Thrones, ndlr] avait prédit d'où venait le nom d'Hodor, dans un fil de discussion intitulé «Que veut dire Hodor?», en 2008:

«Le pauvre garçon demande juste à ce qu'on lui tienne la porte, puisqu'il porte tout le temps tout le monde. Après un moment «Hold the door» («Tiens la porte», en français, est devenu “Hold the doorHold the doorHoldoorHodoor”. Il a perdu la tête et ne sait plus dire qu'“Hodor”.»

Mashable a également repéré une autre anecdote assez marrante publiée par l'écrivain Michael A. Ventrella sur son blog. Il y racontait qu'il avait rencontré George R. R. Martin lors d'une convention, en 2014. À un moment, l'auteur des livres dont est inspiré la série lui avait dit en rigolant que s'il n'était pas devenu écrivain, il aurait été liftier. Lors de leur dernier échange, Michael Ventrella lui avait indiqué qu'il avait imaginé une théorie mêlant cette information et Hodor:

«Ventrella: “J'ai enfin découvert pourquoi vous avez un personnage qui s'appelle Hodor.”

Martin: “Oh?”

Ventrella: “Je repensais à votre remarque sur le fait de vouloir devenir liftier. Pour moi, c'est clair: Hodor est un diminutif de ‘Hold the Door’”

Martin (en rigolant): “Vous ne savez pas à quel point vous êtes proche de la vérité.”»

Slate.fr

Newsletters

Une rentrée 2019 sous le signe des arts lyriques à l’Opéra-Comique

Une rentrée 2019 sous le signe des arts lyriques à l’Opéra-Comique

En cet automne, (re)découvrez une scène historique de la capitale qui met à l’honneur le répertoire lyrique français tout en faisant la part belle à la création contemporaine et aux innovations artistiques.

«Martin Eden», la légende du siècle

«Martin Eden», la légende du siècle

Le film de Pietro Marcello réinvente le grand livre de Jack London pour une traversée hallucinée et lucide d'un passé porteur des promesses, des menaces et des fantômes du présent.

«Sorry for Your Loss», pour en finir avec le deuil parfait

«Sorry for Your Loss», pour en finir avec le deuil parfait

La télévision n'a plus peur d'aborder les questions de santé mentale, et elle commence à comprendre comment le faire intelligemment. La preuve avec «Sorry for Your Loss».

Newsletters