Boire & manger

La nouvelle boisson des hipsters sert à soigner les maux de gorge en Inde

Repéré par Bruno Cravo, mis à jour le 24.05.2016 à 9 h 11

Repéré sur The Guardian, Quartz

Originaire d’Inde, le curcuma, épice aux vertus curatives, envahit le monde entier.

 Préparation au curcuma | Annabelle Orozco via Flickr CC License by

Préparation au curcuma | Annabelle Orozco via Flickr CC License by

Ce n’est pas du café, non surtout pas. C’est du lait au curcuma, ou du lait doré. Si vous ne connaissez pas encore le curcuma, vous passez apparemment à côté de quelque chose. Ce représentant de la famille du gingembre devrait s’imposer comme l’ingrédient de 2016. Comme le détaillent The Guardian et Quartz, cette épice extrêmement utilisée dans le sous-continent indien inonde désormais les bars et restaurants guindés en Europe et aux États-Unis. 

Rien qu’outre-Atlantique, les recherches associées au curcuma ont augmenté de 56% entre novembre 2015 et janvier 2016. Aujourd’hui, les cafés, de Sydney à San Francisco en passant par le Royaume-Uni, proposent une boisson issue du mélange entre le lait de noix et le jus de l’épice miracle saupoudré de curcuma en poudre. Le résultat, un latte innovant que tout le monde s’arrache (ou aime prendre en photo pour sa belle couleur au moins).

Bon pour la santé

«Personne n’en a jamais vraiment servi», se souvient Irene Arango, cofondatrice du Nama, un restaurant végétalien de Londres qui propose pourtant le breuvage depuis deux ans. Mais des dégustations ont fini par faire changer ça. Ce cocktail jaunâtre, qui rappelle la couleur du curry puisque l’épice est aussi utilisée pour ça, cartonne surtout pour ses vertus sur la santé. Utilisée depuis des millénaires en Inde, elle permettrait (c’est ce que l’on dit) de réduire la dépression, lutter contre les inflamations, améliorer le sommeil...

Dès lors, tout le monde peut s’en délecter. Des personnes âgées, des sportifs et surtout de jeunes gens «hipsterisants» qui en ont fait la dernière boisson à tester (et à photographier). Cette boisson sacrée doit pouvoir se trouver à Paris, quelques blogs en parlent. Si vous souhaitez jouer l’avant-gardiste, vous pouvez déjà vous la procurer sur des sites spécialisés.

Voilà ce que la journaliste du Guardian –dont les parents sont pakistanais– en dit après avoir goûté:

«Un matin, je me suis vue faire du jus de coco, presser du gingembre frais et de la cannelle dans un bol avec de la poudre de curcuma. Cela sentait comme ce curry fait de yahourt, de curcuma et de farine de pois chiche à l’odeur pas très agréable que je connaissais. J’y ai ajouté une cuillère de miel, j’ai pris un fouet et espéré. Malgré mes minces attentes, la première gorgée était étonnamment agréable. L’aigreur du curcuma était attenuée par le lait et la cannelle. Je n’aime pas le côté fibreux du gingembre, mais après ça cette boisson est crémeuse, réconfortante par sa chaleur, avec la douceur légère d’une soupe. C’est bon aussi quand cela a refroidi.»

curcumalaitIndehipster
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte