Monde

Trump ne croit pas au réchauffement climatique, sauf sur ses terrains de golf

Temps de lecture : 2 min

Le milliardaire climatosceptique veut construire un mur pour protéger son golf irlandais des effets du réchauffement climatique.

Donald Trump s'adresse au golfeur irlandais Rory McIlroy durant un championnat au Trump National Doral Blue Monster Course, le 6 mars 2016 à Doral en Floride. | Mike Ehrmann / AFP
Donald Trump s'adresse au golfeur irlandais Rory McIlroy durant un championnat au Trump National Doral Blue Monster Course, le 6 mars 2016 à Doral en Floride. | Mike Ehrmann / AFP

Le candidat républicain Donald Trump est connu pour avoir dit tout et son contraire sur de nombreux sujets. En ce qui concerne le réchauffement climatique, le milliardaire a déclaré qu'il s'agissait de «conneries». Mais, en Irlande, il vient de demander un permis pour construire un mur côtier qui protégerait son terrain de golf des effets du réchauffement climatique.

Le site Politico s'est procuré la demande de construction en question, déposée par la société Trump International Golf Links Ireland. Les conséquences du réchauffement climatique, notamment l'accélération de l'érosion dûe à l'augmentation du niveau de la mer, y sont citées comme raisons de la nécessité de construire une structure protectrice.

Afin de convaincre les leaders du comté de Clare de l'utilité de ce mur (200 000 tonnes de pierres sur trois kilomètres de plage) la société hôtellière de Trump a commandé une étude d'un groupe environnemental irlandais qui explique que:

«Si les prédictions d'une élévation du niveau de la mer causées par le réchauffement climatique sont exactes, il y aura probablement une augmentation des taux d'érosion côtière, non pas seulement à Doughmore Bay mais aussi sur toute la côte irlandaise. Nous pensons qu'il est raisonnable de s'attendre à ce que le rythme de hausse du niveau de la mer double par rapport au taux actuel.»

Climatosceptique

Ce discours va complètement à l'encontre des positions politiques officielles du candidat républicain, qui vient d'embaucher un climatosceptique radical comme conseiller pour sa politique énergétique.

Un porte-parole de la campagne d'Hillary Clinton a ainsi résumé la politique de Trump:

«Trump au peuple: le réchauffement climatique est une arnaque. Vous êtes en sécurité.»

«Trump pour lui-même: Protégez mes entreprises du réchauffement climatique.»

Alors que Trump continue de dire aux électeurs américains que le réchauffement climatique n'est pas une question importante, les citoyens du comté de Clare ont récemment reçu des brochures imprimées par la société de Trump sur lesquelles on peut lire:

«La hausse prévue du niveau de la mer et les tempêtes plus fréquentes vont augmenter le taux d'érosion tout au long du 21ème siècle.»

Slate.fr

Newsletters

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

Un récent rapport du Gouvernement vise à remettre au goût du jour cet Acte sur la discrimination sexuelle, toujours en vigueur.

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

Ces publicités invitent les utilisateurs à écrire à leurs députés afin de les inciter à rejeter le plan Chequers, qui régule les futures relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Des journalistes de The Atlantic estiment que plus de 350 journalistes ont perdu leur emploi en partie en raison des statistiques données par Facebook.

Newsletters