Monde

L'Autriche a besoin de deux présidents

Temps de lecture : 2 min

C'est la proposition d'un éditorialiste autrichien pour satisfaire les deux camps.

Alexander van der Bellen et Norbert Hofer
HELMUT FOHRINGER / AFP
Alexander van der Bellen et Norbert Hofer HELMUT FOHRINGER / AFP

Deux présidents pour l'Autriche. C'est la proposition décalée d'un des éditorialistes du quotidien Kurier, qui souligne que peu importe qui du candidat écologiste Alexander Van der Bellen ou de celui de l'extrême droite Norbert Hofer l'emporte, la moitié des électeurs autrichiens vont se sentir laissés de côté:

«La moitié de la population a choisi l'autre candidat, qui a une vision du monde opposée. Et ce qui sera une délivrance pour la moitié [des électeurs], sera une catastrophe pour l'autre.»

Le journaliste Thomas Trescher estimait donc avant l'annonce des résultats que la meilleure manière d'apaiser les tensions qui divisent aujourd'hui la société autrichienne serait d'avoir deux présidents:

«Si la moitié de la population veut avoir Van der Bellen pour président et l'autre moitié Hofer, les deux devraient donc prendre la décision de se partager le mandat. Et ce, avant l'annonce des résultats des élections; et qu'importe qui arrive en tête avec quelques voix d'écart. Pour combler les fossés.»

Pour déterminer qui prend la présidence durant les trois premières années du mandat, Thomas Trescher pense donc qu'au point où en est l'Autriche, la question aurait pu être réglée à pile ou face par le président sortant, Heinz Fischer.

Slate.fr

Newsletters

Dans le Massachusetts, une proposition de loi pour criminaliser le mot «salope»

Dans le Massachusetts, une proposition de loi pour criminaliser le mot «salope»

Un député de Boston propose d'ajouter l'utilisation du mot «bitch» à la liste de délits de trouble à l'ordre public.

En Californie, les tensions entre sans-abri et résidents s'accentuent

En Californie, les tensions entre sans-abri et résidents s'accentuent

Campements, seringues et misère humaine mettent à l'épreuve la tolérance et la compassion en Californie.

Infos

Infos

Newsletters