Société

Uber sait que vous êtes prêts à payer plus quand il vous reste peu de batterie

Temps de lecture : 2 min

L'entreprise américaine a plein d'anecdotes sur nos comportements.

On yellow | Max Khokhlov via Flickr CC License by
On yellow | Max Khokhlov via Flickr CC License by

Aux grands maux, les grands remèdes. Au détour d'une conversation avec un journaliste de NPR, Keith Chen, le responsable de la recherche économique d'Uber a indiqué que l'entreprise américaine avait découvert que les utilisateurs dont la batterie de smartphone était sur le point de les lâcher avaient plus de chance de payer une course au double ou au triple du tarif habituel que les autres.

«Quand la batterie de votre smartphone tombe sous les 5%, et que la petite icône devient rouge, alors les gens commencent à se dire qu'ils ont intérêt à vite rentrer parce qu'ils ne savent pas combien de temps elle va pouvoir tenir aussi non. On n'utilise évidemment pas ça pour faire grimper nos prix chez vous, mais c'est une anecdote assez intéressante sur le comportement humain.»

Le raisonnement est effectivement assez simple. Une personne avec une batterie plutôt remplie va pouvoir attendre que le prix de sa course redescende avant de commander un VTC. Une personne dont la batterie menace de le lâcher à tout moment ne va pas pouvoir forcément se le permettre et sera plus tentée de payer sa course plus chère.

Et ça, souligne NPR, c'est une information très intéressante que le taxi que vous allez hêler au milieu de la rue n'a pas. Comme le rappelle Gizmodo, Uber a généralement accès à plein de choses sur votre smartphone, et peut donc facilement collecter toutes ces données.

«L'application demande à avoir accès à votre appareil photo, votre géolocalisation, vos contacts, et même votre batterie.»

Uber assure néanmoins ne pas prendre cela en compte dans son algorithme pour savoir quand augmenter le prix des courses.

Mashable détaille en effet que, les augmentations de tarifs d'Uber sont décidées par un algorithme en fonction du nombre d'utilisateurs qui veulent une course, et du nombre de véhicules disponibles. La course peut alors coûter 1,4, 2,3, ou quatre fois plus cher. Et Uber a également noté que vous avez plus de chance d'accepter l'augmentation quand vous payez 2,1 fois plus plutôt que simplement deux fois plus, indique NPR.

«Keith Chen explique qu'un chiffre rond donne l'impression que l'entreprise essaie juste de vous soutirer un peu plus d'argent parce qu'il pleut, par exemple. Mais quand c'est 2,1 fois plus cher, vous vous dites alors qu'il doit y avoir un algorithme complexe (et c'est le cas) qui arrive à ce résultat. Et la course doit vraiment valoir 2,1 fois plus cher.»

Newsletters

Face au Covid, deux camps d'experts: les rassuristes et les précautionneux

Face au Covid, deux camps d'experts: les rassuristes et les précautionneux

Les uns estiment qu'il est temps de passer à autre chose, les autres qu'il faut rester sur ses gardes. Un débat qui, au-delà de son aspect scientifique, est éminemment politique.

Les coachs en séduction, une certaine idée de l'enfer

Les coachs en séduction, une certaine idée de l'enfer

Cours sur les relations femmes-hommes, formations à la drague de rue... Ces soi-disant experts proposent des prestations parfois à plusieurs centaines d'euros, teintées d'une idéologie antiféministe.

Arrêtez de dire aux jeunes filles qu'elles sont des «garçons manqués»

Arrêtez de dire aux jeunes filles qu'elles sont des «garçons manqués»

En plus d'être archaïque et vide de sens, cette expression peut faire des ravages dans leur quête d'identité et dans leur vie future de femme.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio