Smart Cités

Uber sait que vous êtes prêts à payer plus quand il vous reste peu de batterie

Temps de lecture : 2 min

L'entreprise américaine a plein d'anecdotes sur nos comportements.

On yellow | Max Khokhlov via Flickr CC License by
On yellow | Max Khokhlov via Flickr CC License by

Aux grands maux, les grands remèdes. Au détour d'une conversation avec un journaliste de NPR, Keith Chen, le responsable de la recherche économique d'Uber a indiqué que l'entreprise américaine avait découvert que les utilisateurs dont la batterie de smartphone était sur le point de les lâcher avaient plus de chance de payer une course au double ou au triple du tarif habituel que les autres.

«Quand la batterie de votre smartphone tombe sous les 5%, et que la petite icône devient rouge, alors les gens commencent à se dire qu'ils ont intérêt à vite rentrer parce qu'ils ne savent pas combien de temps elle va pouvoir tenir aussi non. On n'utilise évidemment pas ça pour faire grimper nos prix chez vous, mais c'est une anecdote assez intéressante sur le comportement humain.»

Le raisonnement est effectivement assez simple. Une personne avec une batterie plutôt remplie va pouvoir attendre que le prix de sa course redescende avant de commander un VTC. Une personne dont la batterie menace de le lâcher à tout moment ne va pas pouvoir forcément se le permettre et sera plus tentée de payer sa course plus chère.

Et ça, souligne NPR, c'est une information très intéressante que le taxi que vous allez hêler au milieu de la rue n'a pas. Comme le rappelle Gizmodo, Uber a généralement accès à plein de choses sur votre smartphone, et peut donc facilement collecter toutes ces données.

«L'application demande à avoir accès à votre appareil photo, votre géolocalisation, vos contacts, et même votre batterie.»

Uber assure néanmoins ne pas prendre cela en compte dans son algorithme pour savoir quand augmenter le prix des courses.

Mashable détaille en effet que, les augmentations de tarifs d'Uber sont décidées par un algorithme en fonction du nombre d'utilisateurs qui veulent une course, et du nombre de véhicules disponibles. La course peut alors coûter 1,4, 2,3, ou quatre fois plus cher. Et Uber a également noté que vous avez plus de chance d'accepter l'augmentation quand vous payez 2,1 fois plus plutôt que simplement deux fois plus, indique NPR.

«Keith Chen explique qu'un chiffre rond donne l'impression que l'entreprise essaie juste de vous soutirer un peu plus d'argent parce qu'il pleut, par exemple. Mais quand c'est 2,1 fois plus cher, vous vous dites alors qu'il doit y avoir un algorithme complexe (et c'est le cas) qui arrive à ce résultat. Et la course doit vraiment valoir 2,1 fois plus cher.»

Slate.fr

Newsletters

En Chine, les «mauvais citoyens» ne pourront plus prendre l'avion ou le train

En Chine, les «mauvais citoyens» ne pourront plus prendre l'avion ou le train

Depuis quelques années, la Chine développe un système de «crédit social» évaluant les citoyens et citoyennes chinoises au regard de leurs actions quotidiennes. En fonction de leur note, certains droits peuvent leur être retirés.

À Seattle, on installe des arceaux à vélos contre les sans-abri

À Seattle, on installe des arceaux à vélos contre les sans-abri

Le mobilier urbain anti-SDF a proliféré dans les grandes villes, sans solution de secours viable pour les personnes délogées.

Amazon vs Google: l'escalade des représailles est lancée (et plus rien ne sera comme avant)

Amazon vs Google: l'escalade des représailles est lancée (et plus rien ne sera comme avant)

La prise de bec entre les deux géants de l'internet pourrait être la première estocade dans la prochaine grande guerre des entreprises de nouvelles technologies.

Newsletters