Sciences

Cette illusion d’optique est tout simplement bluffante

Temps de lecture : 2 min

Regardez.

Doyle Spiral | fdecomite via Flickr CC License by
Doyle Spiral | fdecomite via Flickr CC License by

Il y a certaines illusions qui, une fois qu’elles vous sautent aux yeux, ne vous lâchent plus le regard. C’est le cas de celle-ci, dénichée par Slate.com. Elle circule depuis 2014, et vous allez vite comprendre pourquoi.

Sur la photo ci-dessouss, rien de bien extraordinaire, non? On voit un mur avec des briques rouges, et un espace entre deux briques dans lequel est nichée une pierre grise. Mais concentrez-vous. Regardez-bien ce mur avant de scroller plus bas.

Via Facebook

Un indice: non, il ne s’agit pas de la main qu’on pourrait distinguer sur la pierre principale, avec le doigt pointé vers la pierre (ce que moi j'ai pu voir au premier abord)(suis-je normale docteur?). C’est bien autre chose, et c’est bien plus puissant d'un point de vue optique. Vous êtes prêt?

(Attention, car ce qui va suivre constituera ensuite peut-être un point de non-retour, vous empêchant à jamais de revoir l’image originale telle que vous l’aviez vue, comme c’est arrivé à l'auteur de l’article pour Slate.com. Profitez-en donc encore quelques instants pour deviner.)

Voilà l’illusion, ici rendue plus nette par un petit coup de Photoshop (merci à Phil Plait):

Tadam ! Il s’agissait d’un cigare.

Et revenez à votre image première. Que ressentez-vous? Arrivez-vous à voir à nouveau la pierre grise et l’espace entre les deux pierres?

Pour ma part, il se produit une chose étrange. Spontanément, je vois maintenant un cigare. Mais si je me concentre un peu, je vois à nouveau le vide et la pierre grise. Et de nouveau le cigare. Et de nouveau la pierre grise... Étrange comme notre cerveau arrive à passer d’une image à l’autre.

Newsletters

Comment les industriels innovent pour réduire leur production de plastique

Comment les industriels innovent pour réduire leur production de plastique

Écoconception, logistique, recherche et développement: diminuer la pollution par le plastique passe avant tout par la limitation de sa production et de son utilisation.

2050, nos villes immergées?

2050, nos villes immergées?

D'ici à 2050, les côtes telles qu'on les connaît n'existeront peut-être plus. D'après le dernier rapport du Giec, Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, si les émissions de gaz à effet de serre sont modérées, le littoral...

Où va-t-on si on entre dans un trou noir?

Où va-t-on si on entre dans un trou noir?

Et que devient-on?

Newsletters